Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Dans les villages 7. La déroute des synapses

28/02/2008 7089 visiteurs 6.5/10 (2 notes)

D ans les Villages, le professeur Wom continue à jouer l'apprenti sorcier en fabriquant une guimbarde géante, capable de restituer le "la" originel, mais surtout susceptible de bouleverser l'équilibre de cet étrange monde parallèle. Cependant, quelques éléments manquent encore pour la construction de l'instrument de musique, notamment du poil de jôle. Dzino, de son côté, semble avoir de plus en plus de mal à contrôler l'univers qu'il a créé. Et quand il rencontre Bibie, une jolie ricoucougne qui dit l'avoir connu des années plus tôt, il en tombe éperdument amoureux.

Trente années se sont écoulées depuis la parution du premier tome de Dans les Villages en 1978. Plus qu'une histoire, Cabanes a imaginé une véritable société avec sa population hétéroclite, son langage, ses codes. Une créativité extraordinaire qu'il partage, depuis L'Ecole de la Cruauté, avec le lecteur par l'intermédiaire du personnage Gino/Dzino, une sorte d'alter égo de l'auteur. Il est parfois difficile de discerner l'authentique de la fiction. Mais est-ce vraiment le plus important ? L'essentiel n'est-il pas de se laisser bercer par la douce folie de Bezié et de ses habitants ?

Dans La Déroute des Synapses, Cabanes parle d'amour mais aussi d'oubli, deux thèmes qui s'entrecroisent à travers le destin de Bibie et de Dzino. Amour oublié ? Oubli de l'amour ? Amour qui fait oublier ? L'avenir de l'univers de Gino passe au second plan. Le professeur Wom s'active à le révolutionner, les jôles s'affolent, P'tit-Louis bricole... Et alors ? Dzino s'en fout. Il est amoureux et il oublie. Ce septième tome n'est certainement pas le plus réussi de la série. Un peu moins dense, un peu moins déjanté, un peu moins détaillé graphiquement. Bref, un peu moins tout. Pourtant, il demeure quelques scènes savoureuses comme le dialogue avec les professeurs de charcuterie ou la chasse à la jôle ainsi qu'une couverture accrocheuse ou de mauvais goût, suivant les sensibilités de chacun.

Une série remarquable comme Dans les Villages présente l'inconvénient de rendre le lecteur exigeant, de renforcer ses attentes d'un tome à l'autre. Néanmoins, elle permet d'accorder plus facilement le pardon quand un album est un peu en deçà des précédents et de laisser espérer une totale rédemption avec le suivant.


Lire la chronique du tome 5
Lire la chronique du tome 6

Par L. Gianati
Moyenne des chroniqueurs
6.5

Informations sur l'album

Dans les villages
7. La déroute des synapses

  • Currently 3.92/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.9/5 (12 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.