Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

S éparé de sa femme et détective privé au chômage, Etienne voit sa vie basculer le jour où il gagne au Loto. Mais entre le moment où il apprend la bonne nouvelle et celui où il touchera ses gains, il peut s'écouler un temps qui lui paraîtra très long. Tout peut arriver, le meilleur comme le pire.

Que peut-il se passer avant de toucher ses gains lorsque l'on a gagné au Loto ? Il faut reconnaître qu'avec une telle idée, il y a matière à développer des scénarios abordant des genres aussi différents que la comédie, le polar, le drame ou encore la chronique quotidienne. Jean-Christophe Denis (Beauté à domicile, Quelques mois à l'Amélie ...) a choisi de les combiner tous au risque de donner l'impression de se perdre et d'hésiter sur la direction à suivre. La lecture achevée, un sentiment très mitigé prédomine tant les aventures d'Etienne tendent vers le rocambolesque et ce ne sont pas les rares tentatives d'humour et les ressorts romantiques trop prévisibles qui parviendront à dissiper cette sensation.

Au dessin, Dupuy et Berbérian, reconnus pour leur travail en duo, notamment sur les aventures de Monsieur Jean, signent ici une prestation conforme à leurs habitudes dans un style simple, souple, avec des personnages tout en courbes caractéristiques. En revanche, les couleurs de Ruby (Chants des Stryges, Monsieur Jean ...) sont trop sombres face à un propos qui nécessitait sans doute une palette plus vive, plus conforme à la légèreté de ton souhaitée par le scénariste.

Un peu avant la fortune
se révèle être décevant au regard des promesses que pouvaient susciter l'association des trois auteurs. A noter, un détail qui, bien que négligeable par rapport au contenu, agacera plus d'un collectionneur de cette collection Aire Libre : l'éditeur a une fois de plus décidé de changer de maquette et, aussi surprenant que cela paraisse, a supprimé tous les logos visibles. Un changement surprenant car ces repères permettaient d'identifier des albums reconnus pour leurs histoires atypiques et profondément humanistes.

Par D. Ollivier
Moyenne des chroniqueurs
5.1

Informations sur l'album

Un peu avant la fortune

  • Currently 2.75/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.8/5 (60 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 05/09/2020 à 13:39:27

    Que se passe-t-il dans la tête des gens qui viennent de décrocher le gros lot au loto ? Ils vont être propulsés millionnaires du jour au lendemain. Nous savons que la plupart tourne assez mal car il s'agit d'un véritable traumatisme d'un nouveau genre. Pourtant, beaucoup d'entre nous voudraient vivre le rêve de pouvoir gagner des millions. La plupart mais pas tout le monde car il y a d'autres valeurs plus fondamentales que l'argent ! L'amour de ses proches par exemple. La satisfaction ne passe pas que par des choses matérielles. Bien sûr, ce discours semble facile quand on a un toit pour vivre. Un peu avant la fortune traite de ce sujet peu évoqué dans le monde de la bd mais assez intéressant tout de même.

    On se plonge dans la vie d'Etienne, un détective privé de travail qui gagne subitement le gros lot et qui a perdu la belle Laetitia de sa vie. Il n'a pas encore enregistré ses gains. On va le suivre dans cette période transitoire qui se situe peu avant la fortune car c'est d'abord une transformation psychologique qui doit s'opérer. Bon, il y aura plein d'aventures rocambolesques liées à la perte du ticket gagnant comme celle de l'ultime angoisse de se voir déposséder par des malotrus. Au final, nous aurons droit plutôt à une chronique assez sympa mais qui n'a pas rempli toutes ses promesses.

    C'est fou mais j'ai l'impression que je ne lis en ce moment que des romans graphiques avec de timides héros qui ont constamment peur du changement. Pourquoi être si conservateur ? Qu'est ce qui fait si peur dans le changement d'une vie plus exaltante ? On n'a rien à perdre et tout à découvrir !

    Hugui Le 03/02/2008 à 12:57:45

    Roman graphique classique sur les dérives d'un détective privé au chômage qui a peur de ce qu'il va pouvoir faire après avoir gagné au loto.
    Les réactions et celle de son entourage ne sont pas très originales et le retour de celle qu'il n'a pas cessé d'aimer est un peu trop beau, mais la petite histoire policière de la fin est drôle et bien venue et montre que sous ses airs de looser reste un peu de lucidité.
    Au total une chronique sympa de la vie qui va avec une fin optimiste qui fait du bien.