Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Arawn 1. Bran le Maudit

11/02/2008 13872 visiteurs 7.0/10 (5 notes)

A rawn, seigneur de la Terre Brûlée, roi des enfers, souverain des morts, Dieu de la colère, revient sur son histoire. Il se souvient de ses parents et particulièrement de sa mère, femme dévouée à l’accomplissement des prophéties qui lui ont été révélées. De ses frères aussi, redoutables concurrents issus de la même matrice et qui lui disputaient l’accès à un destin hors normes. Des épreuves surmontées, des trahisons subies aussi. Il vit désormais dans la rancune et la haine.

Arawn dispose d’au moins une qualité : celle de donner envie de se refaire une virginité en matière d’Heroic-Fantasy. A sa découverte, on donnerait cher pour oublier tout ce qu’en tant que lecteur, on a pu subir au cours des années passées. Le genre a été tellement parcouru, galvaudé, pressé jusqu’à la dernière goutte, pompé jusqu’à la moelle, dénaturé, raillé et parodié pour finir par devenir autant un épouvantail qu’une cible de choix offerte à tous les a priori. Et pourtant, là, c’est l’enthousiasme de la première heure qui semble renaître.

L’histoire proposée par Ronan Le Breton (!) revient aux fondamentaux et le fait avec le ton sérieux qui convient à la tâche. La voix off qui accompagne le récit est solennelle et vibrante à souhait. La galerie de personnages respecte les caciques. Confrontés à un destin tragique, ils sont taillés dans la matière dont sont faites les figures de légende. Le mythe qui se dessine tout au long de ce premier volet a de l’allure, de celle dont certaines œuvres références ont tissé il est vrai. Relations construites sur les rapports de force et la violence, trahisons, combats homériques, ressorts empruntés à la tragédie, rien ne manque. Si le lecteur a déjà vu ça mille fois, il a au moins le plaisir d’en découvrir une synthèse, un best of (de son éditeur, ajouteront les plus acerbes). L’intégralité du vocabulaire inhérent au style doit être reprise ici pour échapper aux mêmes locutions éculées. Ce qui, entre parenthèses, devrait constituer un challenge intéressant au moment de raconter la suite.

Le constat est identique pour la mise en scène de Sébastien Grenier. Vous n’avez jamais vu les Death dealer de Frazetta, ni ses princesses ou déesses, et l’Alien créé par Giger vous est étranger. Vous prenez le Slaine de Bisley par-dessus la jambe et Spawn n’est qu’un pantin ? Alors, laissez les tableaux de Bran le maudit vous en mettre plein la vue. Le bestiaire traditionnel (humains rangés dans ce même panier) y est totalement assimilé et exposé dans les grandes largeurs. La composition des cases, où les personnages vivants donnent le sentiment de s’incruster dans les décors, n’approche pas encore la perfection ? Certaines têtes et visages apparaissent parfois comme des pièces un peu rapportées ? La faute à une colorisation perfectible ? L’essentiel est là : ça en jette ! Ça bouge, ça dépote, ça illustre au détail près ce que le conteur livre au lecteur mais avec du mouvement en prime et des arrière-plans de choix.

Il y a vingt-cinq ans, Arawn aurait été saluée par les vivas et aurait probablement été consacrée comme série fondatrice d’un genre. Aujourd’hui, avec son sérieux et ses qualités, elle doit se contenter de viser une place au panthéon de l’Heroic-Fantasy. Sans faire la fine bouche, on doit pouvoir l’encourager à y parvenir, en piétinant au passage et pour notre plus grand plaisir la masse des tâcherons besogneux à qui nous en refusons définitivement l’accès.

Par L. Cirade
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Arawn
1. Bran le Maudit

  • Currently 4.26/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.3/5 (117 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Blueberry13 Le 16/03/2018 à 19:50:16

    Une claque, dès la première page, que dis je dès la couverture, cette BD nous attrape, nous accroche, impossible de la refermer.

    On est pris par ce récit du début à la fin, il n'y a pas un mot de trop, sublimé par des cases magnifiques, un 1er tome qui laisse présager une grande épopée faite de sang, de douleurs, et de sacrifices ... EPIQUE.

    à découvrir, un des rares récit qui rend hommage à la fantasy.

    davoustmassena Le 25/09/2014 à 15:41:04

    C’est plutôt un bon début, l’histoire m’a bien tenu en haleine. Dans ce tome, on fait la connaissance d’Arawn, un personnage assez puissant qui nous raconte sa jeunesse. Je ne sais pas ce que réserve la suite mais j’ai très envie de la découvrir, même si c’est assez sombre et violant. Les dessins sont impressionnants, j’aime beaucoup. Par contre je n’aime pas trop le style de la narration. A suivre pour ma part.

    LaCalavera Le 14/06/2014 à 17:17:37

    Après avoir fini le Tome 1 de Arawn, j'ai un peu le sentiment de m’être fait tromper sur la marchandise, je cite la quatrième de couverture: « Je suis le Dieu de la colère. Le Dieu Vengeur…
    Pourtant, il n’en a pas toujours été ainsi. Jadis, j’étais un homme, sorti du ventre d’une mère... Je me nomme Arawn. ».

    Le postulat de base est sympa: comment un homme simple issu du royaume des mortels peut devenir un monstre sans pitié et diriger les enfers ? Quels drames à t'il vécu pour en arriver à haïr sa propre espèce et a renier sa nature ?
    Le truc c'est que Arawn n'est pas un homme.
    Arawn est un Surhomme élevé par une meute de loup au look gothique-metal extrêmement lié à la magie noire dès sa naissance.
    Un gars capable de tuer son premier ours à mains nues à l'age 5 ans et de boire du sang mélangé à de la vodka dans son biberon parce que le lait c'est trop classique et pas assez nourrissant.
    C'est aussi le genre à prendre possession d'un royaume entier à l'age de 20 ans avec son cheval et son épée parce qu'il «roxe du poney» et à dégommer des créatures magiques tous les matins avant le café histoire de se maintenir en forme.
    Avec un personnage aussi puissant et aussi incroyable dès sa naissance, je n'arrive pas à percevoir l'aspect dramatique de son histoire...pire je n'éprouve absolument aucune sympathie pour ce personnage tête à claque et infaillible, du coup je me moque complètement de son sort.

    Les autres personnages sont également dans la même veine : une mère fertile et sexy de 40 ans en petite tenue, des frangins un peu idiots et bodybuildés qui feraient passer Arnold Schwarzenegger pour un maigrichon et des femmes très attrayantes aux charmes indescriptibles. Je n'aime aucun personnage et les dialogues sont d'une banalité...ils sont juste là pour souligner le caractère hors norme de Arawn et son intransigeance.

    Reste les dessins de Sébastien Grenier qui sont réellement magnifiques, dignes de la couvertures et qui collent parfaitement à l'ambiance fantasy de Arawn. De ce côté là c'est une véritable claque visuelle.

    J'ai vraiment l'impression d’être agressif mais le tome 1 ne ma pas convaincu. Ce livre doit sûrement être destiné aux bretons passionnés par les contes de leur région , aux rollistes ou aux amateurs de Dark fantasy . Ce n'est en aucun cas un reproche mais je n'en fait pas parti, l’intérêt de la bd m'échappe donc complètement.

    Timothe Le 18/08/2013 à 17:42:22

    Pour toutes les personnes qui aime l heroic fantasy je vous conseille arawn! Le scénario est bon, le dessin est magnifique on ne demande qu une chose c est d'en avoir plus plus de dessins, plus d'action de combats... 9/10

    Rudeek Le 06/06/2013 à 22:52:23

    Un scenario ambitieux, celui nous offre des décors sublimes et grandioses qui invitent à l'évasion, peut-être un peu trop mais c'est en cela qu'il plaît.

    leweln Le 10/01/2011 à 16:09:09

    J'ai lu cette bd suite aux différents commentaires trouvés sur ce site, et quelle ne fut pas ma déception.

    Certes les dessins et les couleurs sont somptueux, le travail à l'acrylique rend définitivement bien mais les scènes paraissent toujours figées. Il n'y a aucun rendu de mouvement ce qui laisse une impression de rigidité narrative assez désagréable.

    Concernant le scénario, c'est certainement ma plus grosse déception. De l'action, du sang, du sexe, mais tout est très linéaire, je n'ai ressenti guère ressenti d'engouement pour l'histoire. La narration est molle, vraiment molle et donc pas en adéquation avec le dessin.

    Une vraie déception :(

    L Argo06 Le 24/02/2010 à 21:59:43

    La première chose qui m'a frappé en lisant Arawn, c'est la tournure de la narration.
    Je n'ai pas aimé la manière dont le récit est conté. J'ai trouvé les mots peu profonds et pas percutants, des phrases courtes peu précises et mal appropriées à ce monde Heroic-Fantasy. Disons que l'aspect des phrases reste trop simplet à mon goût...
    Dans cet univers Heroic-Fantasy, on doit se laisser absorber par la poésie des phrases. Donc j'ai trouvé la narration très pauvre, ainsi que les dialogues.
    Cela a vraiment gâché le reste, car les dessins sont impeccables, les couleurs meirveilleuses et l'histoire est envoûtante et possède de l'interêt. Dommage, peut être je me suis trop focalisé dessus ???
    A voir la suite, si l'histoire continue sa route, dans le bon sens...
    6/10

    bdphile34000 Le 16/11/2009 à 14:50:54

    Je suis ressortie de cette lecture toute étourdie de mouvements, de couleurs et d'actions ... Le scénario évolue pratiquement à chaque page et se démultiplie car chaque personnage pricipal est un héros à part entière. Le dessin et les couleurs sont somptueuses : on passe d'un bain de rouges sombres à un univers bleu turquoise puis au verts émeraudes d'une forêt dans un tourbillon de mouvements. Les personnages féminins (j'anticipe sur le deuxième album) partagent à part entière l'allure guerrière et combative des personnages masculins. Das aliens fantastiques se joignent aux chimères et dragons pour déconnecter les humains du réels ... L'atmosphère est envoutante au possible et il faut un bon moment pour reprendre ses esprits à la fin de la lecture. C'est une plongée dans un mode obscur, héroïque, où la faiblesse n'a pas de place, l'esprit combatif et guerrier imprègne chaque créature et la ruse, l'audace et le goût du pouvoirs prédominent. Les entrelacs du scenario s'enchainent à ceux des dessins et des volutes de couleurs ... Bref, j'ai beaucoup aimé ! ! !

    BIBI37 Le 26/10/2009 à 22:32:32

    Excellente série pour les amateurs d'Héroic fantasy.
    le scénario est plutôt conventionnel et sans surprises mais l'intéret général est relevé par les sublissimes dessins de cet ouvrage.
    Un série à découvrir et à suivre.
    8/10.

    OrganiZe Le 10/11/2008 à 17:14:02

    Forcément, la couv' attire certains fondus, dont je fais partie. Elle n'est pas, pour ma part, sans rappeler "Conan", et au look donné à Arawn, on s'attend à une BD musclée. Et on est pas déçus !
    L'action, la tension, l'ambiance, les couleurs, le dessin... Tout est très bon. "Juste" très bon, parce que forcément avec un premier tome comme celui-là, on attends de la suite qu'elle soit encore meilleure ! Beaucoup de références, à mon sens, à des films, des bouquins, et même certains jeux papier qui m'ont séduit, pour donner au final un univers cohérent et très intéressant dans le genre.

    Damcas Le 06/10/2008 à 14:35:12

    De la Heroic Fantasy dans tous ses états!
    Une fratrie qui va mal finir, un héros qui n'en ai pas un, des combats grandioses, un univers bien sombre, brutale. Bref, une sauce qui prend divinement bien car Sébastien Grenier distille son génie au travers de planches absolument magnifiques pour lier le tout!
    Série et auteur à suivre, avec ce tome introductif, qui donne envie de vite découvrir la suite!

    Rounder Le 02/05/2008 à 13:10:59

    Ce premier tome sert d'introduction à une serie dark fantasy qui, je l'espère, se révelera meilleure au niveau du scénario. En effet, j'ai trouvé l'histoire un peu basique et légérement ennuyante. Arawn occcupe la troisième place dans une fraterie de quatre frères. Tous sont voués à un destin prodigieux et chacun devra occomplir une épreuve de bravoure. Les frères se lancent alors chacun leur tour dans leur épreuve durant toute l'histoire. Ce qui me gène c'est que, mis à par le décor et la gueule du méchant boss, chaque épreuve est très similaire, ce qui est dommage à mon gout et qui gache pas mal le plaisir. De plus, je trouve la fin plutôt rapide et légerement baclée.
    Les dessins sont toutefois superbe, très appliqués, et travaillés dans le moindre détail.

    Jin213 Le 09/03/2008 à 18:20:18

    Comme bcp je choisis mes BD en fonction du style graphique puis de l'impression que dégagent les résumés au dos ou les premières bulles. Et là je dois dire que ça sentait bon, très bon même. A la vue du portrait en dessous du titre sur la première page (représentant Siamh il me semble) mon sang n'a fait qu'un tour, le dessinateur est un génie, son crayon est exalté. Le nu et la violence ne vous agresse pas, tout est cohérent avec l'univers dépeint. L'histoire est bien ficelée, le rythme incroyable. J'ai commencer à lire cet album à 00h30 et je n'est pu le refermer qu'à son terme. Seul bémol, il en faut bien, certaines tournures de phrases malheureuses, exemple lorsque Bran revêt le manteau des ombres pour surprendre Dag dans son sommeil: "une ombre indéterminée".......???.
    En espérant que le sérieux de la réalisation (devrais-je dire de la confection?) de ce tome se répercute dans les suivants car si c'est le cas, cette série promet de devenir légendaire.
    En attendant, Arawn Tome 1: Bran le maudit, est magnifique. Merci à ses auteurs.

    cesco Le 11/02/2008 à 02:44:47

    Quand j'ai aperçu la couverture, j'ai su qu'il se cachait derrière quelque chose d'énorme... Sorti fin janvier j'attendais de lire quelques avis avant de me lancer puis flûte, c'était vraiment trop beau ! Nous avons là une série de Dark Fantasy très prometteuse. Cette début de série relate comment Arawn quitta ses frères pour suivre sa propre destinée pour devenir un guerrier, un héros … et un dieu. Le début d"une grande aventure je l'espère. Le dessin est vraiment de toute beauté , bravo Sébastien Grenier ! On a vraiment hâte de lire la suite...