Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les allumeuses 1. Les allumeuses

07/02/2008 15386 visiteurs 5.5/10 (2 notes)

L a PopAcademy, vous connaissez ? C'est un peu comme la StarAc', mais version pop. Du moins en apparence parce qu'au fond, c'est toujours la même recette : Michel Sardou en guest star, magouilles et compagnie en coulisses et quelques jeunes désœuvrés en guise de têtes d'affiche bon marché. Une belle mécanique bien rôdée, en somme. Sauf que... y introduire deux jeunes punkettes pour pimenter un peu la sauce, ce n'est peut-être pas l'idée du siècle...

Soyons francs, à moins d'être un fan aveugle de ce genre de productions, difficile de tomber de sa chaise en découvrant les pratiques scandaleuses mises en scène par Cha et Maingoval : il s'agit plutôt d'un condensé de toutes les dérives montrées du doigt par les ennemis de la télé-réalité. Il n'empêche, l'ensemble est suffisamment bien agencé pour tenir en haleine tout lecteur qui voudra passer un bon moment en se moquant gentiment de la télé poubelle et du "tout à l'argent" de l'industrie du disque. Gentiment ? C'est ce qu'on pourrait croire à première vue d'une aventure qui, pour deux jeunes filles sans boulot, commence comme un bon gros délire. Mais les conséquences ne seront pas sans importance...

Au fil de la lecture, le récit prend ainsi une consistance qu'on ne soupçonnait pas de prime abord et va toujours plus loin dans le tragique. Un mélange de légèreté et de gravité, voilà une programmation qui, ici, fait mouche malgré quelques temps morts déplorables.

Ce nouvel ouvrage de la collection KSTR est aussi, après Helpie, le deuxième entièrement illustré par Cha, une artiste à l'univers très personnel qui avait fait ses armes au journal Spirou avant de créer son propre blog. Il va sans dire que son style très punk convient parfaitement à ses deux héroïnes. Au final, Les Allumeuses n'a peut-être rien de bien révolutionnaire mais, à l'image de ses personnages, il est bien construit et se distingue par une intensité qui va crescendo. Il promet aussi un bel avenir à une jeune dessinatrice qu'on espère revoir très bientôt.


Découvrez également :

Le site de Cha

Par D. Wesel
Moyenne des chroniqueurs
5.5

Informations sur l'album

Les allumeuses
1. Les allumeuses

  • Currently 2.81/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.8/5 (26 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 01/09/2020 à 13:03:34

    Charlène et Olivia sont deux nénettes un peu grunge et délurées qui vont allumer les stades. On commence par un petit coup de provocation en brûlant une culotte en public à la manière d’un Serge Gainsbourg mais tout en dédicaçant ce geste à un Président de la République à la manière d’une Madonna. Puis, on terminera en véritable apothéose après un parcours semé d’embûches.

    Il va comme y avoir une espèce de dosage entre les anecdotes d’une autre époque et d’une plus actuelle à l’image de la Pop Acadamy qui est devenue la seule échappatoire pour des gosses en quête de gloire et de célébrité. Travailler moins pour glander plus est leur devise qu’ils revendiquent ! Bref, une réaction excessive de deux héroïnes vis-à-vis de la société actuelle afin de provoquer le feu : de vraies allumeuses !

    J’ai adoré cette histoire qui ne payait pas de mine car la fin a su véritablement me surprendre en changeant brutalement de registre comme si on retombait les pieds sur terre. C’est vrai que cela déménage avec ces deux là qui n’hésitent pas à braver les interdits de cette société de consommation, on ne s’ennuie nullement ! Il y a plein de vérités qui dérangent. Le tout est traité avec beaucoup d’humour, ce qui ne gâche rien.

    Quand j’ai commencé ma lecture, j’avais pourtant un mauvais a priori car le graphisme tout en rondeur avec ces gros yeux sans nez m’avait surprit. Puis, petit à petit, je me suis dit qu’il collait parfaitement à ce genre d’histoire très colorée. Il y a quelque chose qui véritablement transcende l’ensemble. Rarement, une bd n’a produit sur moi cet effet entre humour et réflexions plus profondes. C’est la marque d’une grande qualité. Débridé certes mais tellement amusant !