Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Crémèr (Une enquête du Commissaire) 1. Crémèr et le maillon faible de Sumatra

04/02/2008 7429 visiteurs 5.0/10 (2 notes)

L e commissaire divisionnaire Bruno Crémèr, son adjoint Lucas et sa fidèle chienne Jessica sont en croisière dans l'océan Indien à bord du paquebot "Beagle". Au fil des rencontres sur le pont, les sujets de conversation passent de la simple analyse du mal de mer chez les canidés, au sujet plus complexe de la théorie de l'évolution. Jusqu'à l'avarie, l'escale forcée sur un îlot de Sumatra, la mort "accidentelle" du professeur Shrewbury et la découverte d'une espèce qui pourrait bien être le maillon faible. Le chaînon manquant, Lucas, le chaînon manquant !

Le rayon de la bande dessinée humoristique absurde et loufoque est de plus en plus fourni et l'engouement des éditeurs pour ce créneau plus "alternatif" en est une des raisons. La collection Poisson pilote, avec Les cosmonautes du futur, Inspecteur Moroni ou Les entremondes, entre autres, en est le parfait exemple. Crémèr s'invite sans complexe dans cette catégorie. Le ton est donné dès les premières pages avec cet homonyme, sosie de l'acteur français célèbre pour son stoïcisme, la sévérité de son regard et son gros grain de beauté, qui parait décalé et grotesque dans cet univers risible. Lucas, son faire-valoir, est bien entendu là pour apporter la touche de ridicule qui sied si bien à tout héros justicier malgré lui. Car Crémèr est de ceux qui se fourvoient sans arrêt et arrivent à leurs fins par erreurs successives, tel le Sherlock Holmes de Veys et Barral. Mais la comparaison s'arrête là car les éclats de rire ne sont pas au rendez-vous comme la couverture à l'allure burlesque et au titre évocateur pouvait laisser l'espérer.

Le lecteur ne manquera pas de comparer le trait de Daniel Casanave (L'Amérique, Baudelaire) avec celui de Manu Larcenet, et à juste titre car ce dernier est sans doute une de ses influences majeures. Par voie de conséquence, il s'attendra également à un humour aussi décapant que celui de l'auteur de La vie rocambolesque de… Or l'association de Casanave avec Vandermeulen (Fritz Haber) joue plus dans la nuance, avec une pointe de "non-sens" et d'échanges pseudo-intellectuels barbants dosés à la limite de l'ennui. Néanmoins, l'effet produit n'est guère éloigné du sentiment de remplissage nécessaire pour étirer sur quarante-six planches un scénario qui n'en nécessitait pas tant. Le résultat ne se fait pas longtemps attendre : la lassitude pointe le bout de son nez avant la fin de l'histoire.

Des personnages attachants, des situations cocasses et de l'humour sous-jacent : à n'en pas douter, il y a matière à décrocher la timbale. Encore faut-il réussir à marquer l'essai avant de le transformer.

Par T. Pinet
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Crémèr (Une enquête du Commissaire)
1. Crémèr et le maillon faible de Sumatra

  • Currently 2.95/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.9/5 (19 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    minot Le 05/01/2016 à 19:07:42

    L'album a vraiment du mal à démarrer (beaucoup de dialogues peu convaincants, des personnages assez fades, un humour assez poussif ...) puis tout s'emballe dans la seconde moitié de l'album, pour finir dans un cynisme total qu'on n'attendait pas et qui mine de rien laisse pas mal à réflexion.
    Un album au final divertissant et qui se termine mieux que ce qu'il n'avait commencé, même si je ne suis pas convaincu par le dessin que je trouve peu excitant.