Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Somewhere else 1.

21/01/2008 7467 visiteurs 7.0/10 (3 notes)

Q u'on soit nettoyeur de toits après une averse de harengs, partenaire du fantôme de Sinatra la nuit au fond des bois ou bosseur fou transformé en fourmi, tout se passe beaucoup mieux sur un air de jazz. La vie est plus douce et plus acceptable pour certains. Des rencontres sont possibles, des histoires aussi, belles parfois.

Pascal Jousselin n'a pas, encore, son portrait au panthéon des auteurs incontournables, et pourtant… Son œuvre, si elle est loin d'être pléthorique, est truffée de joyaux tel ce Somewhere else venu d'ailleurs. Recueil de contes décalés et sages, cet album ne désarçonne pas, il apaise, il enchante. Nul besoin de mondes imaginaires extravagants et de sorcelleries fantasmagoriques pour voyager à des années-lumières de notre quotidien blafard. La découverte de ces quelques vies qui défilent, avec le jazz comme métronome, simples et d'une plénitude ordinaire, suffit à dépayser.

Faits de croisements probables et d'incertaines loufoqueries, rythmés par des musiques offrant leur titre et leur poésie, il ne s'agit ici que de moments volés à des existences faussement ternes et habilement mis en image. La bichromie grise/bleue va à ravir à ce jazz aux ambiances que l'on devine toujours enfumées et souvent lourdes de conséquences pour les âmes. Souvent tristes, les visages reflètent une gravité dosée avec bienveillance par un auteur ne jouant jamais avec une quelconque pathétique solitude de bon ton ou un drame larmoyant. N'est-ce pas l'apanage des grands que de pouvoir rendre ainsi dignes, crédibles et attachants ses personnages ? L'amateur de Chet Baker, de John Coltrane ou de Miles Davis y puisera sûrement la substantifique moelle supplémentaire, propre à celui ou celle capable d'estimer si telle ambiance est si appropriée à tel morceau. Et cela ne pourra être qu'un complément au plaisir déjà immense offert par ce voyage graphique.

Ne cherchez pas de morale à ces histoires, Pascal Jousselin raconte juste les choses comme elles le sont : vraies et patinées d'absurde pour tromper l'ennemi et relever le caractère bien réel du monde qui nous entoure. Ne reste plus qu'à l'accrocher ce portrait !

Par T. Pinet
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Somewhere else
1. Somewhere else

  • Currently 3.82/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.8/5 (28 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Hugui Le 13/12/2008 à 20:44:34

    Petites scènes de la vie pas ordinaires, un peu surréaliste et poétique, cela se lit comme une musique de jazz, avec de l'humour et un peu de mélancolie.


    .

    Lelf Le 22/08/2008 à 18:33:26

    Pas besoin d'être fan de jazz pour apprécier "Somewhere else".
    Poésie, absurde, simplicité sont les maîtres mots de cette BD.

    Plusieurs personnages se croisent au long des pages et on suit ainsi quelques tranches de leur quotidien.

    Un dessin simple, une ambiance jazzy pour une BD qui fait aimer la vie.

    kodakcf Le 30/12/2007 à 16:58:20

    une bonne surprise cet album, je ne suis pas un amateur de jazz mais l'ambiance et la poésie de ces petites histoires m'ont charmé.
    merci mr jousselin pour ce bon moment passé en compagnie de vos personnages.