Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Georges Caplan vous parle.

Georges Caplan nous parle, en effet. Il nous parle même beaucoup, mais on ne voit pas très bien ce qu'il veut dire.

Il parle de lui, de son amour pour l'écriture qui a supplanté l'amour de Lupé. Il parle de lui, de ses rêves et de ses désillusions. Il parle de lui, de ses galères pour trouver du boulot. Il parle de lui, de ses goûts en foot et en musique. Il parle de lui, des gens qu'il rencontre. Il parle de lui, de sa gloire tardive. Il parle de lui, de sa vie et de sa mort.

Bref, il parle de lui.

Il parle donc beaucoup, c'est entendu. De là à dire qu'il parle pour ne rien dire, non, je ne le dirais pas.

Difficile de parler d'un livre qu'on ne comprend pas, dont on ne voit pas le pourquoi et dont on apprécie fort peu le comment, mais dont on ne veut pas dire trop de mal parce qu'on lui reconnaît le mérite de l'originalité.

Est-ce suffisant pour faire parler de lui ?

- Alors, Georges, qu'en dites-vous ?
- C'est que...
- Pas facile, hein, la vie d'écrivain ?
- Et celle de chroniqueur, alors ?
- Ah, ne m'en parlez pas...

Par D. Wesel
Moyenne des chroniqueurs
4.0

Informations sur l'album

Georges Caplan vous parle...

  • Currently 3.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.0/5 (12 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.