Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Croisade - Nomade 1. Simoun Dja

07/01/2008 11727 visiteurs 4.4/10 (7 notes)

U ne BD qui commence par une leçon d’histoire, voilà qui n’est pas courant et qui rassurera peut-être un certain public toujours sceptique quant aux vertus littéraires et pédagogiques du neuvième art. Deux pages pour se remémorer la chronologie des différentes croisades tout en positionnant astucieusement les références cinématographiques connues, ce qui n’est pas du luxe car avouons-le, nous n’étions pas vraiment au point pour l’interro surprise. Le contexte étant ainsi posé, le malicieux Dufaux se dépêche de faire voler en éclats cette connaissance toute fraîche en y intégrant une neuvième croisade imaginaire, censée être la troisième, qui mettra aux prises les trois grandes religions monothéistes. L’enjeu ? Délivrer le tombeau du Christ ou plutôt du « très vénéré X3 ». Il paraît qu'il faut dire : « X fois 3 »... l’occasion de souligner lourdement le concept de la Trinité qui, n’en doutons pas, aura un rôle décisif dans cette histoire.

Ceux qui connaissent le scénariste ne sourcilleront même plus devant ce genre de fantaisie. Pas plus qu’ils ne seront étonnés par un scénario qui fait la part belle aux phénomènes surnaturels, introduisant une dose de mysticisme oriental qui évoque l’ambiance de Djinn . Une approche plutôt original car le thème des Croisades est en général propice aux combats homériques ou aux complots théologiques, ou encore à la mise en valeur d’un héros particulièrement brave. Sans forcément s’écarter de ces figures imposées, Dufaux s’attache plus particulièrement aux personnages, notamment à leurs états d’âme, et aux jeux politiques au sein même de chaque camp. Pourtant, si l’approche est intéressante, elle n'est peut-être pas la plus appropriée car l’ensemble s’avère parfois un peu convenu, les comportements assez prévisibles. Les passages oniriques, qui sont de plus en plus la marque de fabrique du prolifique scénariste, seront diversement appréciés mais ils n’apportent pour l’instant pas grand chose à l’histoire.

Le point fort de cet album se situerait plutôt du côté du graphisme, avec un Xavier qui peut donner libre cours à son goût pour les scènes spectaculaires, déjà entraperçu dans sa reprise de Paradis perdu . Le point d’orgue est la fameuse double page dépliable qui permet d’apprécier en cinémascope façon Cécil B. DeMille l’affrontement des combattants, magnifique mais qui tient plus du gadget que du véritable intérêt narratif. Les couleurs flamboyantes de Chagnaud ont aussi une part significative dans un résultat vraiment séduisant mais paradoxalement assez creux, et qui laisse donc une impression mitigée.

Trop de fausses pistes, trop de fantastique, trop de grand spectacle, trop beau peut-être, ce premier tome d’une série de trois (forcément !) donne beaucoup mais peine à accrocher le lecteur. Un écueil qu’un auteur aussi expérimenté que Dufaux ne devrait pas avoir trop de mal à corriger…

Par M. Antoniutti
Moyenne des chroniqueurs
4.4

Informations sur l'album

Croisade - Nomade
1. Simoun Dja

  • Currently 3.61/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.6/5 (183 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Saigneurdeguerre Le 09/08/2020 à 15:11:55

    Bienvenue dans une Croisade qui n’a existé que dans la tête de Jean Dufaux et sous le crayon de Philippe Xavier.
    Elle se situe aux environs de la IIIe Croisade et le fantastique est omniprésent. Amateurs d’histoire, passez votre chemin, il n’y arien à voir pour vous dans cet album.
    Fans de magie et de maléfices en tout genre, bienvenue !

    Pour vous résumer le pitch de l’histoire, il faudrait que je l’aie compris… En gros, il y a les bons du côté des forces du bien (très peu nombreux) et ceux qui cèdent aux forces du mal (diable !) nettement plus nombreux. Dans la première catégorie, nous avons une très jolie femme, mais qui sait comment se battre et trucider son adversaire. Elle s’appelle Syria d’Arcos et elle est sexy en diable (là, je dis n’importe quoi, parce que le Diable, justement, ne fait partie de ses copains) ! Elle va bénéficier d’un miroir qui ne joue pas un rôle primordial dans ce premier tome. Toujours dans le camp des gentils, il y a Gauthier, comte de Flandre. Un grand guerrier pacifiste. Un incompris en qui la plupart voient un lâche, y compris son épouse (la pas très tendre) Eléonore d’Arcos. Sœur de Syria, elle est tout son opposé. C’est une ambitieuse qui promet au duc de Tarente de… à condition qu’il remporte la victoire. Toujours chez les gentils, il y a Grégoire d’Arcos, le père des deux charmantes dames. C’est un homme juste et bon, mais aussi un grand guerrier… Mais ne vous attachez pas trop à lui…
    Dans le camp des forces obscures, il y a beaucoup de monde qui se bouscule au portillon, tant chez les Croisés que chez les musulmans. Chez ces derniers, il y a Ab’dul Razim. Pas forcément un mauvais bougre, même si ça décapite sec là où il gouverne, mais vous savez ce que c’est : il y a des mecs qui n’apprennent à vivre que lorsqu’on tranche le problème. Comme il veut gagner, il passe un pacte avec le Diable par l’intermédiaire du Mufti d’Alkar, un joyeux drille qui vit en ascète derrière les barreaux sur un tapis de crânes. Ce mec respire la joie de vivre… Il y a la déjà citée Eléonore d’Arcos, dévorée par l’ambition et très insatisfaite par l’attitude de son mari (ne voyez point là une appréciation grivoise). Le duc de Tarente est bien un personnage de son époque, un noble qui aimerait inscrire son nom en lettres d’or dans l’histoire écrite avec le sang des autres, et tant qu’à parler d’or, un peu (ou beaucoup) de ce métal ne serait pas pour lui déplaire car, s’emparer du tombeau sacré, c’est bien, mais un petit royaume avec la Ville sainte, ce ne serait pas mal non plus. Il va revenir vivant d’une bataille qui va voir s’opposer chrétiens et musulmans mais dont la victoire revient à Simoun Dja ! Qui c’est celui-là ? Ce n’est pas vraiment un personnage, encore que… (Ne croyez pas que je vais tout vous dire… Surtout que je ne suis pas sûr d’avoir tout compris !)

    Bien sûr, on peut compter sur les religieux pour pousser leurs ouailles à verser leur sang, et si possible plus encore chez les « ennemis », c’est-à-dire d’autres bougres qui adorent une autre divinité, qui est peut-être la même à quelques différences près, que les hommes ont pris soin de cultiver au nom de Dieu ou de son prophète.

    Vous l’avez compris : je ne suis pas sous le charme de ce scénario bien que j’aie acheté les deux premières intégrales attiré par les dessins de Philippe Xavier. Dufaux a plongé dans le fantastique… Et je n’ai pas été convaincu… Mais il est temps de passer à la suite avant de porter un jugement définitif sur l’ensemble…

    Couverne Le 10/06/2013 à 18:39:08

    Fresque épique magnifique, premier tome de Croisade est plutôt bonne et intéressante. Le contexte historique est excellente, les scènes de batailles sont assez réussies, les décors sont très beaux.
    4/5

    BIBI37 Le 01/11/2009 à 01:02:47

    Du très bon Duffaux cette histoire de croisades.
    Le scénario tient en haleine et mêle histoire et fantastique.
    Les dessins sont excellents.
    L'ensemble se laisse lire avec un plaisir certain et on attend impatiemment la suite.
    8/10.

    captainkro Le 26/10/2008 à 10:24:15

    Une série qui nous emmène aux temps troubles des croisades: voilà un thème riche, et ce premier album tient ses promesses.
    Nous voici plongés dans une aventure épique où se mêlent luttes d'influence, trahison, ambition, foi, mysticisme et fantastique. Faisons confiance à Dufaux côté scénario, car il nous a habitué à des séries sombres à souhait (Rapaces, Sang de lune...).
    Donc j'ai accroché sur le scénario, même si je dois avouer que c'est à la relecture que j'ai mieux appréhendé les différents enjeux et la noirceur sous-jacente.
    Quant au dessin, un trait clair et des couleurs prononcées contrastent agréablement avec le scénario, ce qui renforce la profondeur de l'histoire.
    Donc pour résumer, bonne lecture à tous, car cette série est attrayante et prometteuse

    cachou Le 09/03/2008 à 12:06:51

    Un album ou Dufaux nous propose une histoire en terre Sainte au temps des croisades, qui opposes les chrétiens aux musulmans.

    Parmis les français, seul Gauthier de Flandres est contre cette bataille qui serait un massacre.
    De l'autre coté, Sar Mytra, un étrange personnage se lie avec le chef des musulmans.

    Un très bon premier album, avec des couleurs très jolies, vivement la suite.

    zazou99 Le 05/02/2008 à 14:32:41

    De grandes batailles, des personnages assez convenus, un peu de surnaturel... l'ensemble manque décidément de quelque chose, d'un grain de sel, pour être bien.
    Peut-être que le tome 2 apportera ce quelque chose, avec l'arrivée de la troisième religion monothéiste? Je n'en suis pas sûre, mais bon, pourquoi pas?
    Sinon, les couleurs sont réussies, la grande scène de la bataille également, mais on est toujours dans le convenu.

    judoc Le 31/12/2007 à 10:40:45

    Un bel album, très bien dessiné au scénario intéressant (mélange historique / fantastique), mais le récit n'est pas toujours clair et parfois difficile à suivre, j'attends tout de même la suite.

    Amadigi Le 19/12/2007 à 23:43:29

    Un début intéressant, avec une touche d'ésotéro-magie chère à Dufaux