Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

D e 1951, date du lancement de l’émission Moondog rock and roll party, à juin 2007, date d’achèvement de ce livre, l’histoire du rock vue par son auteur. Une galerie de portraits de figures légendaires, une compilation d’anecdotes, d’albums de références et de quelques faits divers aussi, parce que les frasques de certaines idoles se sont inscrites parfois dans cette rubrique (suicide, excès et dérives en tous genres). Et même une projection en 2051 en guise de conclusion.

Epatant. Ce Petit livre rock est un album vivant, varié, gorgé d’électricité à l’image de son sujet. Loin des ouvrages à vocation plus ou moins encyclopédique qui fleurissent à cette période de l’année et qui se contentent de répertorier les xxx albums qui ont soi-disant fait l’histoire du rock, les quelques dizaines de chanteurs ou groupes soi-disant cultes ou encore le top des ventes classées par années. Pourtant c’est bien de ça dont il s’agit, à cette différence de taille près qu’en quelques centaines de dessins, Hervé Bourhis en donne plus, bien plus. L’essentiel et les détails sont là, mais il y a une âme derrière l’initiative, au moins autant de respect que de vécu (d’auditeur mêlé de fan s’entend).

Le contraste est d’ailleurs amusant entre le traitement réservé à la période précédant celle de l’éveil (révélation ce serait trop, non ?) et la "pratique courante". Dans la première, celle qui introduit les pères-fondateurs, la marque de l’Histoire joue son rôle et, si le regard est précis, documenté, il garde une distance propre à celui auquel on a raconté les épisodes sans les avoir suivis en temps réels. Par la suite, les choses changent. Les anecdotes personnelles s’invitent dans le concert des petites histoires du genre. Le ton se fait plus railleur, pour se moquer de certains des énergumènes apparus à cette époque. Pas question de blâmer la démarche car ces petits inserts, finalement peu nombreux, apportent un plus pour parler d’une époque qui ne compte pas parmi les plus folichonnes.

Alors qu’est-ce qu’on pourrait bien trouver à reprocher à ce gros paquet de madeleines préparées avec attention et avec cœur ? Des broutilles. Là où les bouquins construits autour de playlists visant à inculquer "le bon goût" dans une discipline où il n'est pas si courant et ne réussissent qu’à rendre agressif à la découverte de tel ou tel oubli qu’on juge ô combien inexcusable, ce livre donne envie de taper dans la dos d’Hervé Bourhis et de lui dire « éh y a pas Truc, tu veux me faire de la peine ou quoi ? » en accompagnant le geste d’un rire sonore. Non, la chose inexcusable, c’est d’avoir massacré les égéries du grand Serge. Du lourd en matière de critique, non ? (trois ou quatre vignettes sur des centaines) Pour le reste, c’est du bonheur avec une joyeuse parade de pochettes exhumées et légèrement revisitées, d'infos inédites ou seulement oubliées, d'instruments mythiques, des carrières entières en trois dessins lâchés ici et là (avant la gloire, la période sunlights, et… un peu après), de figures emblématiques passées au prisme de la fine caricature ou fidèlement restituées (ce qui revient au même lorsque certains s’inventaient un personnage). Et même un p’tit juke-box en bonus pour des parties de « tu m’étonnes celui-là je l’ai en douze versions différentes » ou au contraire de « oh p… que c’était naze ce truc ! ».

Cadeau idéal pour tout ceux qui ont un petit bagage rock (ou seulement ceux qui avaient deux oreilles en état de marche à une période de leur vie), ce petit objet au format 45 tours fait son effet. De quoi donner envie de se faire une pile de disques à peine mités à se ré-ré-ré-écouter, de visionner une fois encore le Presque célèbre de Cameron Crowe, de se demander pourquoi on a jeté ses vieux R&F. Et de se réjouir du mal au crâne qui attend le successeur d’Hervé Bourhis qui dans 20 ou 30 ans se demandera quelle forme il pourra donner au petit frère du Petit livre Rock.

Par L. Cirade
Moyenne des chroniqueurs
7.7

Informations sur l'album

Le petit livre rock

  • Currently 3.53/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.5/5 (19 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    OriAnt Le 03/12/2007 à 23:27:28

    A tous les FaNs De Rock.. ne pas s'abstenir de ce monument incontournable!!!!
    Intégration neuronale immédiate des détails croustillants de tous les années ratées avant ma naissance et reclassement de particules élémentaires de rock éparpillées dans ma mémoire...
    effet garanti