Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Fennec

22/11/2007 10115 visiteurs 6.8/10 (5 notes)

C harmante petite bête attendrissante le fennec ? Ou sale bestiole égocentrique prête à tout pour arriver à ses fins ? Tout dépend si on se contente de jeter un œil à la couverture de cet album ou si on prend le soin de l’ouvrir (l’album, pas l’œil, enfin si, les deux quoi…).

Parce que la loi de la jungle n’excuse pas tout, c’est un vrai « chacal » cette petite chose-là. Sous prétexte qu’il a des serpents à ses trousses, il laisserait se faire bouffer ses compagnons d’un jour, un oryctérope un peu simplet et un gibbon myope. Pas de sentiments. Dans le cadre d’une quête-prétexte, il n’en faut pas plus à Lewis Trondheim pour fourbir quelques répliques réjouissantes dans le registre du sarcasme et de la petite phrase qui cloue le bec. Un terrain de jeu familier, un exercice déjà abordé mais pour un résultat qui colle le sourire aux lèvres à diverses reprises. Les quelques passages où le fennec et le gibbon jouent aux petits théologiens en continuant de courir à en perdre haleine valent par exemple leur pesant de cacahouètes.

S’il faut à tout prix trouver du neuf en toute chose et en partiiculier dans ce qui aurait pu se contenter de n’être qu’une succession de strips, c’est, à moins d’être myope comme un gibbon, du côté du dessin qu’on le trouvera évidemment. Yoann, l’ami des bêtes en tous genres (quand on a notamment un ornithorynque et un… Grogro à son actif, ça vous pose un homme tout de même), s’en donne à cœur joie, le cœur aussi léger que l’aquarelle utilisée pour cet album. Loin des crayonnés puissants, loin des couleurs vives dans lesquelles on pourrait négligemment l’enfermer. L’Afrique a rarement été aussi plaisante à arpenter malgré ses dangers, ses habitants se révélant suffisamment menaçants et féroces ou alors totalement ahuris selon le rôle qui leur est dévolu.

"Fennec, de quoi se payer une bonne tranche de savane !" Décidément, faire rire avec de bons mots c’est un métier…

Par L. Cirade
Moyenne des chroniqueurs
6.8

Informations sur l'album

Fennec

  • Currently 4.23/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.2/5 (31 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    monsieur burp Le 30/07/2008 à 16:09:00

    Gentille histoire en apparence.
    Notre ami "fennec" ne veut plus voir ces embêteurs de serpent, alors que faire ??
    Il partira dans la savane à la recherche de la solution...
    Magnifique dessin a l'aquarelle de Yoann apportant une fraicheur et une spontanéité à notre fennec.
    Tous les personnage rencontrés montreront autant de bêtise et de stupidité que notre fennec adoré.

    Tous bêtes et méchants, tel est la morale de cette histoire.