Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

E st-il possible d’avoir une vie normale, quand une créature maléfique vous berce dès le plus jeune âge ? Stacy Palumbo n’avait que neuf ans quand, poussée par la découverte de la véritable nature de son père adoptif, elle provoqua sa mort. Depuis, recluse dans son propre univers, elle a sombré dans une dépression chronique, se remémorant sa vie en compagnie de Hunter Rose, l’homme qui l’avait accueillie et protégée, et qui n’était autre que le Grendel. Ce monstre qui lui a tout pris : son oncle, son enfance et ses sentiments. Les années ont passé, Stacy a maintenant douze ans et l’enfant du démon est en passe de devenir une femme. Désormais internée dans un établissement spécialisé, perdu au cœur de l’Etat de New York, Stacy est soignée par le brillant psychiatre Erik Olliver.

Le héros de cette série créée en 1982 par Matt Wagner, n’est pas un véritable personnage, mais une force malfaisante qui s’incarne dans différents protagonistes au cours de l'histoire. C’est néanmoins le tuteur de la petite Stacy, un mafieux impitoyable, qui est l’incarnation la plus développée de Grendel, l’avatar de l’agressivité humaine. Publié en 1999, cet arc indépendant écrit par la directrice de publication de la saga de Matt Wagner, revient sur l’histoire de l’enfant du Grendel originel.

La couverture préfigure de l’ambiance sombre du récit et fait découvrir une femme qui, à travers une fenêtre, contemple un monde extérieur où elle n’a pas sa place. C’est d’une voix-off efficace que Diana Schultz emporte le lecteur au plus profond des pensées et souvenirs de Stacy Palumbo. L’héritière tragique du monstrueux Hunter Rose est plongée dans un gouffre qu’elle contribue à créer, tout en étant sa première victime. Une femme qui regarde sa propre vie défiler, sans amour, sans espoir, seule avec ce démon qui l’étouffe depuis trop longtemps.

C’est à l’aide de sauts temporels, parfois déstabilisants, que l’auteur parcourt l’existence de cette femme servant d’hôte à une créature sans scrupules. Si l’exploration de la descente aux enfers de cette personne manipulée et humiliée par les hommes qu’elle rencontre s’avère efficace, l’ambiance sombre de ce tome pourra en rebuter plus d’un. Un récit souvent malsain, trop noir, comme les yeux de ce psychiatre sadomasochiste lorsqu’il ne fait plus qu’un avec le Mal.

Les images sont souvent explicites, sans concessions, comme celles qui défilent dans la tête de cette orpheline torturée par un passé maléfique et une destinée inéluctable. Le décor, à l’écart du monde réel, se limite généralement à une petite pièce tamisée, qui ne dégage aucune chaleur et où le souffle du démon corrompt tout ce qu’il touche et engendre. Les couleurs ternes, la froideur des personnages de Tim Sale et l’effet claustrophobe soutenu par un cadrage efficace, accentuent le climat cauchemardesque, digne des meilleurs films d’horreur.

Ne nécessitant pas forcément de connaissance préalable de l'univers de Grendel, cette lecture pour public averti, s’avère de surcroit idéale en cette période d’Halloween.

Découvrez également :

La chronique de Catwoman à Rome, dessiné par Tim Sale

Par Y. Tilleuil
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Grendel (Semic)
1. Grendel l'enfant du démon

  • Currently 3.33/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.3/5 (9 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.