Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

L 'été 1967, Ken-Ichi le passe dans la ville de Tottori en compagnie de sa sœur et de ses grands-parents. L'ambiance n'est pas forcément joyeuse car la mère des deux enfants est hospitalisée pour une grave maladie. Pour se changer les idées, le jeune garçon erre dans le musée municipal où il fait une bien étrange rencontre avec une salamandre. Celle-ci lui propose un pacte : elle exaucera un de ses vœux s'il la ramène au cœur de la montagne. Ken-Ichi s'apprête alors à vivre une expérience inoubliable.

La Montagne Magique, nouvel album du plus occidental des mangakas, se veut différent des précédents. Jirô Taniguchi admire depuis longtemps la bande dessinée franco-belge et notamment le travail de Moebius avec lequel il a travaillé sur Icare. Il a souhaité créer ici une histoire d'inspiration européenne, du moins dans son traitement, tout en conservant un esprit oriental.

Ce nouveau récit reste cependant fidèle aux habitudes de l'auteur : l'ensemble y est empreint d'une certaine nostalgie, celle de l'enfance, comme s'il exprimait ainsi le besoin de revivre son propre passé. Le fait que Tottori, sa ville natale, serve à nouveau de cadre, comme pour Le Journal de mon père, en est symbolique. Il décrit cette période d'insouciance remplie de rêves et de craintes propres à cet âge, matérialisés ici par les rumeurs circulant entre écoliers sur des créatures peuplant les tunnels du château qui traversent le cœur de la montagne. La représentation qu'il en donne est assez juste mais comme il le fait souvent, Taniguchi ne peut s'empêcher de placer son histoire sous le signe de la tristesse ou d'une grande mélancolie. Il pense, sans doute à raison, que l'homme se transcende au travers des épreuves qu'il traverse. Ainsi Ken-Ichi se trouvera grandi avec cette expérience et que la maladie de sa mère va le pousser à entreprendre. Malgré une idée louable, cette émotion récurrente finit par lasser voire agacer.

Dans sa forme, cet album diffère peu des précédents, si ce n'est un format cartonné et une mise en couleurs douce et chaleureuse, nouveauté notable chez un auteur plus habitué au noir et blanc. La finesse de son trait est toujours aussi agréable et c'est bien dans ces décors extrêmement soignés, toujours très réalistes, issus d'une documentation abondante que se trouve l'un des plaisirs de lire Taniguchi. Comme à son habitude, ses personnages expriment toujours avec beaucoup d'intensité leurs émotions, même si elles ne trouvent pas ici la même profondeur que d'ordinaire.

Ce qui aurait pu être une courte fable écologique dans l'esprit de Myazaki, s'étire trop en longueurs. Et bien que cet esprit contemplatif soit la marque de fabrique de l'auteur, l'ensemble se révèle peu captivant. La déception face à La Montagne Magique est d'autant plus importante qu'à chaque nouvel album de l'auteur, chacun espère retrouver la force des récits qui ont fait son succès : Quartier Lointain, Le Sommet des Dieux et le Journal de mon père.

Du même auteur :

La chronique d'Un Ciel Radieux
La chronique du Sommet des Dieux
La chronique de Seton
La chronique de Le Sauveteur
La chronique de L'Orme du Caucase
La chronique de Quartier Lointain
La chronique de Le Journal de mon père
La chronique d'Icare
La chronique de Le Gourmet Solitaire

Par D. Ollivier
Moyenne des chroniqueurs
5.5

Informations sur l'album

La montagne magique

  • Currently 3.09/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.1/5 (45 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 05/09/2020 à 16:21:44

    Il est exact que ce conte commence de fort bonne manière avec des références constantes avec les oeuvres antérieures ou plutôt devrais-je dire chef d'oeuvres que sont Le Journal de mon père et Quartier lointain.

    Pourtant, la conclusion bonne enfant ne m'a pas réellement convaincu. On attend de Jiro Taniguchi qu'il puisse se renouveler. Or, il semble dans une constante reproduction de ce qui a marché. Ainsi par exemple, les rêveries d'un promeneur solitaire semble succéder à l'homme qui marche ou encore le gourmet solitaire. Peu malicieux, l'éditeur parle d'un renouement avec l'inspiration déambulatrice ! Heureusement, le public n'est pas dupe.

    Et pourtant, pour la première fois, Casterman publie un Taniguchi sous la forme d'un album cartonné grand format à l'européenne. C'était l'occasion tant attendue par les lecteurs d'un renouvellement qui n'a pas eu lieu ce qui provoque un peu de déception.

    La montagne magique reste une jolie fable humaniste et enchantée pour tous les publics.

    Note Dessin: 4/5 - Note Scénario: 3/5 - Note Globale: 3.5/5

    soyo07 Le 28/11/2007 à 10:24:09

    Cet album adapté à l'occidental est une jolie fable à conseiller aux enfants. Cette fois, la magie ne fonctionne plus, le petit prince qui se cache en chacun de nous ne se révèle pas, l'émotion ne fonctionne qu'à grands coups de déjà vu. Tanigushi serait-il en train de sombrer corps et âme dans la producion de masse ? Reste néanmoins un bon point, la volonté d'essayer de mélanger la culture manga à celle occidentale.

    guppy Le 12/11/2007 à 11:14:59

    Très belle histoire et très dépaysant. Idéal pour ceux qui veulent se lancer dans l'univers Manga.

    obullix Le 14/10/2007 à 15:33:19

    Ce n'est pas le meilleur Taniguchi, mais cette bd est très agréable à lire. On retruove rapidement l'atmosphère de Jiro Taniguchi. Une simplicité et une émotion qui nous replongent dans notre enfance. Un régal....
    L'interview qui clos le volume nous permet d'appréhender un peu mieux l'auteur avec des questions relativement personnelles.

    wolf-w Le 10/10/2007 à 10:18:25

    Après "Le Ciel radieux", Jirô Taniguchi nous présente cette magnifique "Montagne Magique" : Auteur d'habitude, la poésie dramatique et fantastique y est sur les pages toutes colorées !
    En supplément, cet album assez costaud nous offre également un interview intéressant.