Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

L'homme qui rit (Delestret) 1. La mer et la nuit

01/10/2007 9755 visiteurs 5.5/10 (2 notes)

G wynplaine est un jeune garçon enlevé par les Comprachicos, des nomades voleurs d'enfants. Echappant par miracle au naufrage du navire de ses ravisseurs, il regagne la terre, transi de froid. Il découvre sur son chemin un nouveau-né abandonné sous la neige. Tous deux parviennent à atteindre une ville où ils sont recueillis par un vieil homme misanthrope et son loup.

L'homme qui rit est l'adaptation d'un livre de Victor Hugo publié en 1869. Comme dans Les Misérables, un enfant trouve refuge auprès d'un homme vivant en marge de la société. Celle présentée dans ce roman se situe au Royaume-Uni au 19ème siècle sous le règne de George III où décadence et luttes de pouvoir sont omniprésentes. Présentée par l'illustre écrivain à sa sortie comme son œuvre la plus aboutie, elle n'eut pourtant qu'un succès très relatif.

Le premier tome de Lord Clancharlie sorti en 2003 connut malheureusement le même destin. Lord Clancharlie? La copie conforme de L'homme qui rit exceptée une colorisation revue et corrigée. Delcourt a ainsi voulu relancer la série, prévue en quatre tomes. Jean-David Morvan explique dans un avant-propos pourquoi celle-ci n'a pas trouvé sa place dans la collection Ex-Libris dont les albums restent scrupuleusement fidèles aux grands classiques à l'instar du Dernier jour d'un condamné, autre adaptation de Victor Hugo. Dans le cas présent, le scénariste s'est très librement inspiré de l'original : une Angleterre futuriste dans un univers proche du steampunk.

Cette approche singulière aurait pu dérouter le lecteur voire éloigner complètement le récit du message très fort envoyé par son créateur. Le talent de Morvan efface en partie ces doutes. Si l'histoire de Gwynplaine reste la trame principale du récit, d'autres personnages dans le monde du roi Jacqk prennent une importance capitale : le chambellan Barkilphero à la folie destructrice ou l'énigmatique Wappentake porteur d'un masque noir et blanc. Tous participent aux manigances du pouvoir en place et au rôle très particulier des Comprachicos. Le choix des dialogues de ces derniers dans un savant mélange de français, d'anglais et d'espagnol est plutôt original mais parfois difficile à suivre.

Le dessin, réaliste par moments, plus onirique à d'autres, propose quelques planches de toute beauté notamment celle du naufrage ainsi qu'une dernière page qui ne peut laisser indifférent. De même, le contraste entre le visage émacié empreint de démence de Barkilphero et celui de Gwynplaine plus proche d'un personnage de manga est saisissant. Néanmoins, la multiplication des cases et surtout leur étroitesse rend quelques scènes peu lisibles.

L'homme qui rit, une adaptation réussie? Il est encore un peu tôt pour en être sûr tant la complexité de l'œuvre de Victor Hugo nécessite d'en avoir une vue globale qui va bien au-delà de la lecture d'un premier tome. C'est avec optimisme que le second est attendu en espérant que son sort soit tout autre que celui de Lord Clancharlie.

Lire la chronique du Dernier jour d'un condamné

Par L. Gianati
Moyenne des chroniqueurs
5.5

Informations sur l'album

L'homme qui rit (Delestret)
1. La mer et la nuit

  • Currently 3.22/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.2/5 (32 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.