Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Back World 1. Niveau 1

27/09/2007 6601 visiteurs 6.5/10 (2 notes)

T erry Hackman est un ancien pirate informatique qui s'est acheté une conduite pour les yeux de sa belle. Cela ne l'empêche pas d'utiliser les comptes d'autres joueurs pour pénétrer à l'intérieur du jeu vidéo le plus en vue du moment : Back World. Ce dernier est si proche de la réalité que les participants ont du mal à décrocher, ce qui n'est pas sans danger. Cependant, son passé le rattrape et Terry n'aura pas d'autres choix que de reprendre du service en rentrant à nouveau dans l'illégalité.

L'arrivée d'une nouvelle série signée par Corbeyran suscite une certaine méfiance de la part des amateurs de BD car un Chant des Stryges à rallonge et ses dérivées ont usé le plaisir ou la patience d'un certain nombre d'entre eux. C'est oublier que le très prolifique scénariste est également l'auteur d'albums remarquables comme Le Réseau Bombyce, Rosangella, Elle ne pleure pas, elle chante ou encore de projets plus engagés comme Paroles de taulard.

Passée cette petite appréhension, force est de reconnaître que Back World possède des qualités manifestes. Corbeyran situe son récit en ce début de XXIè siècle avec cette idée, sans doute probable, des jeux vidéos où le virtuel rattraperait la réalité tant les sensations vécues par le joueur seraient proche de sa vie physique. Car les objectifs des concepteurs sont de tendre dans cette direction, seule la technique n'est pas encore assez développée pour assouvir leurs souhaits en la matière. Cette aventure est bâtie de manière assez classique et sans surprises, mais c'est justement cette simplicité qui permet à cette histoire une certaine fluidité. L'auteur maîtrise un sujet dans lequel il aurait pu se perdre ou voulant y insérer trop de technicité, ce qui aurait eu pour effet de noyer le propos. Ici, il l'a bien compris : le plus important est d'aller à l'essentiel et cela fonctionne bien.

La deuxième surprise se trouve dans le choix du dessinateur, Lucien Rollin étant plutôt habitué à illustrer des récits historiques, genre dans lequel il est particulièrement à l'aise. Là aussi il faut reconnaître que le dessinateur trouve parfaitement sa place, le registre étant, il est vrai, plus contemporain que futuriste. Cet aspect du récit est par ailleurs renforcé par les couleurs de Jean-Jacques Chagnaud qui a su trouver la palette idéale pour renforcer ce réalisme.

Back World est une agréable surprise et même si son scénario ne révolutionne pas le genre, il n'en reste pas moins plaisant à lire. Corbeyran trouve même le moyen d'amener ses lecteurs à réfléchir sur l'impact des jeux vidéos sur la société. Ces derniers ont toujours été décriés et accusés de tous les maux et étant donné les progrès techniques, cela ne fait que commencer. Quand la bande dessinée allie divertissement et quelques éléments de réflexion, que demander de plus ! Ah, si ! Que la porte du niveau 2 s'ouvre au plus vite.

>>> Visiter le mini-site consacré à la série sur le site de l'éditeur

Par D. Ollivier
Moyenne des chroniqueurs
6.5

Informations sur l'album

Back World
1. Niveau 1

  • Currently 3.07/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.1/5 (69 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    L Argo06 Le 28/02/2010 à 13:07:35

    Une entrée en matière peu satisfaisante pour ma part. Le début de ce scénario est du "déjà vu et revu": un hacker qui se faufile dans un jeu virtuel (Back World) et qui veut découvrir la vérité d'un complot qui tourne donc autour de ce jeu.
    Cela n'a rien de nouveau et d'original. Ce début d'histoire est donc sans surprise avec des scènes qui s'enchainent trop facilement. De plus, ce premier tome se lit trop rapidement.
    Mais parait-il que la suite s'annonce plus captivante et interessante, donc ne s'arrêtons pas à ce premier volet introductif.
    A suivre...
    5/10

    cachou Le 27/04/2008 à 17:01:20

    Ce début de série est vraiment bien, pour ma part j'adore le dessin de Rollin.

    L'histoire elle est bien ficellée.
    Un jeune Hacker qui se renferme sur lui meme de plus en plus et qui laisse meme tomber sa petite amie. Il a trouvé un jeu qui est très proche de la réalitée, mais qui va lui jouer des tours.

    Un album agréable à lire et qui done envie de lire la suite.

    6mon Le 18/10/2007 à 19:55:15

    bonne BD mais il manque quelque chose...du suspence peut être...de l'originalité...j'avais comme une impression de deja vu en la lisant.En tout cas quand arrive la fin on veut connaitre la suite c'est bon signe!!

    madlosa Le 06/10/2007 à 12:05:57

    Terry HACKMAN, pirate informatique très doué, se voit "contraint" de pénétrer illégalement Back World le nouveau jeu en ligne à la mode pour le compte d'un patron sans scrupules. L'intérêt de cette histoire où le virtuel et le réel se croisent, réside en grande partie dans le fait qu'elle met en avant les dangers des jeux virtuels sur notre quotidien et nos relations avec les autres. Back world univers virtuel représente donc un danger bien réel. Alors que va trouver Harry derrière la porte du niveau 2 qu'il réussit à ouvrir à la fin du premier épisode ?