Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Sept 2. Sept voleurs

24/09/2007 10720 visiteurs 6.8/10 (10 notes)

L e casse du siècle version Heroic-fantasy. Rien de moins mais avec ce que cela suppose en termes de figures emblématiques et de decorum.

Pendant longtemps, les amateurs de contes et légendes laïcs regorgeant de bestiaires fleuris, ou pire, lâchons le mot, d’Heroic-fantasy ont été au régime sec. Se contentant de re-re-relire Tolkien, de re-re-reluquer les posters signés Frazetta, de rê-rê-rêver à ces mondes peuplés de créatures, des plus petites aux plus gigantesques évoluant en des temps immémoriaux. Les plus acharnés feuilletaient, plus ou moins distraitement, l’adaptation dessinée des aventures de l’esclave affranchi imaginé par Robert E Howard. Puis vint ce même Conan porté à l’écran par le belliqueux John Milius, pas parfait mais qui constitue néanmoins une référence indiscutable et qui a offert une bande sonore mémorable et écoutable à l’envi pour accompagner les errances vers ces mondes imingaires, féériques et violents.

En matière de bande dessinée et pour se limiter à l’Europe, les robinets se sont ouverts (et les vannes aussi, puisque le genre se prête volontiers à la dérision et à la… fantaisie) à l'aube des années 90, jusqu’à plus soif, même si l’on trouve toujours des amateurs prêts à se jeter sur chaque source jaillissante pour avoir leur dose.

Quel rapport avec Sept voleurs ? Simplement, cet album apparaît comme une synthèse du genre probablement capable de contenter ceux qui ont su garder leur distance avec le genre sans lui tourner le dos et ceux qui n’en ont jamais assez. Un concentré qui réunit les protagonistes traditionnels de cet univers (nains, archer, orcs, voleurs, colosse et j’en passe) et qui connait un début et une fin en 62 planches quand d’autres aventures se répandent sur des tomes et des cycles sans nécessairement avoir plus à dire. Une somme qui se pare de ses plus beaux atours sous le crayon de Lereculey. Ils sont en effet superbement typés ces personnages arborant des gueules serties de marques à la limite de la scarification, ces paysages vertigineux, ces grottes sans issues apparentes, ce gardien du trésor monumental et sauvage soulignés par des couleurs flamboyantes sans être clinquantes. Là encore l’impression est donnée d’avoir en main un recueil d’illustrations vouées au thème avec l’énorme avantage qu’il s’appuie sur une histoire rondement menée. Celle-ci ménage également quelques instants de comédie, bienvenus pour faire passer quelques passages explicatifs nécessaires. On est loin cependant de l’humour pachydermique qui colle aux bottes de certaines séries, et les quelques jolies femmes croisées ici ou là ne donnent pas non plus dans la caricature anatomique.
Le genre est respecté avec un savoir-faire indéniable, un classicisme bon teint.

Après deux albums, la série des Sept est partie sur de bonnes bases. Les récits tiennent debout, les séquences aux allures de passages obligés passent sans difficulté et le plaisir pris par les auteurs pour relever le défi est patent. Dans cet exercice de style résolument ouvert vers un large public, il y même une sorte de challenge : comment les prochains vont-ils réussir eux aussi à tirer leur épingle de ce jeu stimulant mais contraint ? Place aux pirates le 21 novembre !

Par L. Cirade
Moyenne des chroniqueurs
6.8

Informations sur l'album

Sept
2. Sept voleurs

  • Currently 3.57/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.6/5 (165 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Cellophane Le 03/02/2018 à 14:14:29

    Globalement, l’histoire se suit bien : les dessins sont bons et nous emmènent parfaitement dans ce monde de fantaisy, les personnages sont bien campés, il y a de l’action et un petit poil d’humour…

    Pour le reste, ce n’est pas très original, de la conception de l’équipe, classique, à la traversée des bois jusqu’aux salles et leur piège assez communs…

    Très peu de surprises dans cette histoire mais on peut suivre si on la prend avec légèreté.

    33phoenix Le 09/01/2017 à 01:12:46

    Très bon tome que ce Sept Voleurs :) personnellement j'ai passé un excellent moment de lecture en compagnies des protagonistes de cette histoire, et ce, grâce aux avis positifs des lecteurs, que ce soit ici ou sur le forum.
    L'histoire est simple mais diablement efficace, deux nains montent une équipe dont chacun a un talent particulier pour dérober le trésor de leur race. Le scénario est bien maîtrisé par Chauvel ( tellement bien maîtrisé qu'il a poursuivi avec la création de la série Wollodrïn) et accompagné par les magnifiques dessins de Lereculey, dont le seul défaut est la ressemblance faciale entre les personnages d'Ebrinh et Igür dans certaines cases.
    Bref, je vous recommande vivement la lecture de ce tome et j'ai hâte de découvrir les autres histoires de ce thème

    DamBDfan Le 03/08/2014 à 23:18:46

    Un bien bon album que voici.
    L'histoire prend le temps de s'installer (surtout la première partie), on voit pas trop où les auteurs veulent en venir et c'est une bonne chose, cela procure un certain mystère et donne envie d'aller plus loin.
    Mais que cherche ce nain, quel est le but de son périple,...? A découvrir car c'est sympas et dépaysant.
    Par ailleurs, les sept voleurs sont vraiment bien croqués, le graphisme est superbe avec beaucoup de détails et de belles grandes cases avec de beaux paysages.
    Fameuse évolution de la part de Lereculey.
    Le scénario est globalement bien foutu même si la fin et le retournement de situation qui va avec, sont un chouia rapides mais ça va...
    A lire.

    minot Le 05/06/2012 à 16:40:30

    Un album d'Héroïc-Fantasy tout ce qu'il y a de plus classique, mais très bien réalisé. OK, l'univers est archi-classique et on est en terrain connu : voleurs, orques, nains et autres dragons se côtoient dans divers lieux usuels comme des auberges, des montagnes, des forêts ou des grottes souterraines. Mais même si l'originalité n'est pas de mise au niveau du cadre du récit, SEPT VOLEURS vaut le détour pour ses dessins des plus réussis (notamment les décors vraiment splendides) et son histoire reposant sur un scénario bien plus subtil qu'il n'y paraît.
    Un album qui ne laissera peut-être pas un souvenir impérissable mais se lit avec beaucoup de plaisir.

    Armand Bruthiaux Le 27/12/2011 à 15:22:39

    Ce deuxième tome vient relever le niveau du précédent. Les dessins et le scénario nous font rentrer dans un univers d'orcs, d'elfes et créatures fantastiques. Très sympa sans être non plus révolutionnaire !

    manuandthecity Le 02/09/2011 à 01:51:14

    Voici une bonne surprise de la série Sept. Le récit est bien ficelé, cohérent, humoristique, assez violent tout de même et avec une bonne chute. On décèle un vrai talent de scénariste chez Chauvel donnant suffisamment de personnalité à chacun des sept, ce qui motive de façon crédible leur engagement dans l'aventure et ne paraît alors pas poussé par les contraintes qui imposent de faire tenir dans quarante-deux planches sept personnages liés par la même intrigue.
    Les dessins sont superbes et agréables, magnifiques dans la grotte à la fin.
    Une vraie bonne bd, un bon moment...

    BIBI37 Le 27/09/2009 à 18:56:44

    Coté scénario rien de neuf ;une histoire de voleurs (cette fois-ci s'est le trésor des nains qu'il faut dérober) mais l'histoire manque de consistance et de rebondissement;
    Les dessins sont par contre bien meilleurs que dans les autres tomes de cette série qui décidemment a du mal à convaincre.
    6/10

    BIBI37 Le 27/09/2009 à 18:56:30

    Coté scénario rien de neuf ;une histoire de voleurs (cette fois-ci s'est le trésor des nains qu'il faut dérober) mais l'histoire manque de consistance et de rebondissement;
    Les dessins sont par contre bien meilleurs que dans les autres tomes de cette série qui décidemment a du mal à convaincre.
    6/10

    Noubealitas Le 22/07/2009 à 09:03:03

    Bon c'est vrai que c'est une histoire agréable à lire, plutôt sans surprise. Par contre je déteste l'heroic-fantasy, et l'univers des orcs, des nains, des elfes, des dragons et autres apparitions à la con mélangé à l'univers des humains, j'ai toujours trouvé ça débile, pour pas dire franchement crétin...
    Pour le coup, voici un album qui aurait pu facilement pu être édité par le Soleil...

    chtiman Le 03/02/2008 à 19:03:55

    après la (presque) déception du premier tome, j'espérais que le second n'allait pas me faire regretter mon choix de faire cette collection de 7 bandes dessinées. Je dois dire que je ne suis toujours super emballé.
    Le dessin est une nouvelle fois à la hauteur de l'histoire : je trouve qu'il colle parfaitement à l'ambiance.
    Le scénario a une nouvelle fois été le plus faible à mon avis : intrigue souvent alambiquée, trop compliquée, on s'y perd un peu...

    aloisio42 Le 13/11/2007 à 00:35:40

    un monde fantastique de qualité (on ne s'attendait pas à autre chose avec le couple CHAUVEL - LERECULEY) dans lequel tous les bons ingrédients du genre sont présents. Il n'y a pas de surprise mais la lecture est très agréable.
    L'ambition de la série de ne faire que des one-shot est louable mais elle nous laisse quand même sur notre faim à chaque fin de tome.
    graphiquement, l'album est d'excellente facture et l'histoire est bien servie par un scénario sans faille.
    un album qui ne révolutionne pas le genre mais qui reste une valeur sûre.
    les rumeurs parle d'une série adaptée de cet album...
    on attend donc la suite avec impatience.

    Amadigi Le 26/09/2007 à 17:24:39

    L'histoire est assez classique mais j'ai bien aimé, on retrouve le côté "Contes et légendes des personnes de petite taille" et l'équipe qui fonctionnait bien pour "Arthur"

    Rien à dire côté dessin, j'adore particulièrement les orcs avec leurs tronches de brutes

    Le scénario, quand à lui, est bien structuré, une partie recherche de l'équipe, une partie quête et le final avec ses retournements de situations qu'on ne prévoit pas si on est pris par l'histoire : le réveil du dragon, on s'y croirait ...

    Amadigi Le 26/09/2007 à 17:12:37

    L'histoire est assez classique mais j'ai bien aimé, on retrouve le côté "Contes et légendes des personnes de petite taille" et l'équipe qui fonctionnait bien pour "Arthur"

    Rien à dire côté dessin, j'adore particulièrement les orcs avec leurs tronches de brutes

    Le scénario, quand à lui, est bien structuré, une partie recherche de l'équipe, une partie quête et le final avec ses retournements de situations qu'on ne prévoit pas si on est pris par l'histoire : le réveil du dragon, on s'y croirait ...