Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Noirhomme 1. Ouverture

06/09/2007 4916 visiteurs 5.0/10 (1 note)

J eune journaliste plein de promesses, Alceste lâche la plume du jour au lendemain pour se fiancer à la fille d’un banquier douteux sur lequel il enquêtait. Engagé à un poste inintéressant par son futur beau-père, il voit peu à peu sa conscience le tourmenter, sous la forme d’un curieux personnage qui va le pousser à révéler la vérité quitte à tout perdre…

Eternel sujet de fiction, c’est bien le mythe de Faust qui sert de base à cette curieuse histoire conçue par deux jeunes auteurs, Antoine Maurel au scénario et Hamo au dessin. Forcément, on trouve un air de déjà-vu aux tourments de ce journaliste, et encore plus à celui de l’écrivain qu’on découvre ensuite, car ce premier tome met en place deux histoires en parallèle. Ce n’est pas toujours clair, mais l’ensemble est traité de façon relativement légère et le personnage principal, ce fameux Noirhomme, est suffisamment mystérieux pour maintenir l’intérêt en dépit d’une intrigue assez mince. Les personnages ne sont pas très fouillés mais sonnent juste, et quelques astuces comme la présence de Victor Hugo permettent de bien ancrer l’histoire dans son époque. Bref, si Maurel ne débutait pas, on jurerait de la roublardise d’un vieux renard en train de maquiller habilement un scénario pas totalement ficelé.

Le graphisme est quant à lui assez classique et sobre, dans l’esprit d’une couverture plutôt triste. Le trait est lisible, souvent avare de décors, mais les personnages manquent de charisme, à commencer par le Noirhomme, qui semble bien terne en regard de son rôle majeur. Les couleurs sont irréprochables, mais n’apportent pas elles non plus ce petit supplément de souffle qui manque à ce premier album.

Dans l’ensemble, un premier volet qui ne manque pas de qualités, mais au demeurant un peu timide. Il reste deux tomes (le prochain en janvier 2008) pour prendre un peu d’envergure.

Par M. Antoniutti
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Noirhomme
1. Ouverture

  • Currently 2.86/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.9/5 (29 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.