Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Murena 6. Le sang des bêtes

27/07/2007 12940 visiteurs 7.3/10 (7 notes)

62 après J.C., Massam, l’impitoyable esclave-gladiateur, sillonne les quartiers plébéiens de la capitale de l'Empire. Chargé des basses œuvres de l’impératrice Poppée, il traque inlassablement le gladiateur numide Balba, toujours résolu à venger la mort de Britannicus, ainsi que sa compagne Evix, qui osa défier César à la course de chars. Loin des odeurs nauséabondes de la Cloaca Maxima, Néron rêve de construire une Rome nouvelle. De son côté, Lucius Murena est prêt à tout pour retrouver sa bien-aimée, que l’empereur à la mégalomanie grandissante a éloignée en terres gauloises.

Ce tome constitue le deuxième des quatre volets de ce nouveau cycle, placé sous le signe de Poppée, digne remplaçante d’Agrippine par sa beauté, son ambition et sa cruauté. La lutte des pouvoirs, les trahisons, les crimes et les manipulations continuent à se multiplier autour du personnage fictif de Lucius Murena dans cette Rome antique qui traverse sa période de gloire de façon dépravée. A la tête de cette puissance: un Néron vivant dans l’illusion de la divinité et dont la psychologie vire lentement vers la folie.

A travers le quotidien souvent tragique de cette société aux portes de la décadence avec ses soirées jet-set, ses combats de gladiateurs, ses orgies, ses complots et ses drames familiaux succulents, les auteurs offrent une véritable immersion dans les mœurs de la capitale impériale. Des explications régulières et un glossaire à la fin de l’ouvrage reflètent également cette rigueur historique du scénario et contribuent à la valeur pédagogique de l’album. Cette justesse saluée fréquemment par les historiens ne nuit cependant aucunement à la qualité et au rythme des intrigues passionnantes portées par des personnages qui gagnent en ampleur et en importance au fil des tomes.

Incontestable tournant de cette saga, Le Sang des bêtes baigne dans le sang et montre un héros plus aiguisé qui, imprégné de la culture bestiale de son peuple, bascule au premier plan du récit. Pourvu d’affrontements moins subtils et malmenant ses protagonistes, ce sixième chapitre va également proposer une incursion dans une Gaule enneigée et en proie à des révoltes féroces, permettant ainsi de prendre un recul dépaysant vis-à-vis d’une Rome qui perd peu à peu de sa superbe.

Philippe Delaby et Jérémy Petiqueux parviennent à restituer l'ambiance d'époque (décors, monuments, costumes, etc.) grâce à un dessin réaliste et détaillé, sublimé par une colorisation adéquate. Disponible en version DVD Collector à tirage limité et couverture inédite, qui permet de découvrir les coulisses de la création et le portrait des auteurs en 52 minutes de reportage, cet excellent péplum saura ravir les passionnés d'histoire.

Avec un prochain tome consacré à l’incendie de Rome, cette série qui ne cesse de s’améliorer, devrait pouvoir réchauffer les nombreux lecteurs qu’elle abandonne ici de manière mouvementée dans le froid gaulois.


Découvrez également :

La chronique du Tome 5

Par Y. Tilleuil
Moyenne des chroniqueurs
7.3

Informations sur l'album

Murena
6. Le sang des bêtes

  • Currently 4.61/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.6/5 (277 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    pysa Le 29/04/2017 à 17:53:45

    Murena s'enfuie en Gaule pour retrouver Acté. La vengeance devient sa raison de vivre. L'intensité baisse un peu dans cet album de transition mais les dessins sont toujours magnifiques.

    Levant Le 21/12/2011 à 19:08:57

    Toujours aussi beau, toujours aussi bien dessiné Un régal!
    Surpris de la mort d'Actée qui à ma connaissance a survécu à Néron et l'aurait même enterré.

    quercus Le 03/12/2008 à 19:32:30

    Avis pour la série.

    Cette série est tout bonnement formidable et géante, on ne peut pas mettre moins.

    Les auteurs ont su faire se qu'il fallait pour nous faire apprécier et ainsi nous permettre de mieux comprendre l'histoire.

    Le dessin est splendide et s'améliore depuis ce second cycle, vivement la suite.

    yohshi Le 03/08/2008 à 20:02:34

    Je pése mes mots quand je vous dis que cette série devrait se trouver en bonne place dans votre bibliothéque car c'est un véritable bijou tant au niveau du dessin, du détail, que tu scénar!!!
    N'hésitez pas, courrez vous l'acheter, faites vous la offrir!

    cachou Le 18/05/2008 à 20:47:05

    Dernier album en date, ou cette fois, Le gladiateur Massam, le protégé de Néron, est à la recherche de Balba ainsi que de la fille qui avait osé défier l'empereur.
    Néron à le projet de construire une nouvelle Rome.
    Lucius Muréna, Balba et Evix partent de Rome pour rejoindre la Gaule, et éspèrent retrouver la jeune Acté.

    Les passages dans la neige sont superbements réussi, en plus cela à le mérite de nous changer des décors habituels dee Rome.

    Dufaux et Delaby ont réussi une superbe série historique.

    Bravo.

    Guyomar Le 10/12/2007 à 09:41:53

    C'est toujours très fort et me confirme que c'est bien une des toute meilleur série que j'ai lu ces dernières années.

    Le denouement semble proche, les derniers pions se mettent en place dans le même déchaînement de violence que les précédents tomes. Même Lucius Murena, le "gentil", nous montre un visage bien impitoyable qui est le bienvenue pour la crédibilité de l'histoire. Le voyage en Gaule est sympa et à le mérite de nous sortir un peu des ruelles étroites de Rome.

    Encore un excellent tome !

    yohshi Le 10/10/2007 à 10:14:13

    Toujours du trés lourd, dans la continuïté des albums précédents "le sang des bêtes" est une nouvelle fois une réussite alliant beauté du dessein et rigueur historique.
    Du grand art!!

    ben27 Le 01/08/2007 à 18:34:29

    Meilleur encore que le précédent, le dessin est somptueux et le scénario devient plus dense, et met en avant le coté plus sombre du héros. Le passage dans la Gaule enneigée permet de changer du cadre de Rome et donne de nouvelles perspectives à la série. Un tome et une série indispensables.

    Armand Bruthiaux Le 01/07/2007 à 16:12:53

    Cette série continue de nous emerveiller. Néron sombre de plus en plus dans la folie attisée par son épouse Popée et le courtisan Tigellin, Lucius Murena est prêt à tout afin de retrouver sa belle Acté et l'esclave Balba continue à venger son ancien maître Britannicus.
    Vengeance, action, cruauté, sentiments, détails historiques... tout est là !

    le_moine Le 16/06/2007 à 21:20:11

    MURENA est en train de devenir une des 10 plus grandes séries de l'histoire de la BD. Dans un contexte d'édition morose (mimie mathy, caméra café, candéloro etc.) on a ici l'exemple même de ce que peut faire de mieux le 9è Art. On en redemande, DELABY a un trait de plus en plus exceptionelle.

    Hugui Le 10/06/2007 à 15:32:37

    Ce tome relance superbement la série avec l'incursion de Lucius Murena en Gaule à la recherche d'Actée, laissant provisoirement Néron à sa folie des grandeurs et Pompée à ses intrigues.
    Péripéties palpitantes, fonds historique passionnants, dessins très expressifs avec des personnages hauts en couleur, il manque juste pour que ce soit un chef d'oeuvre ce petit quelque chose qui fait qu'on se retrouve dans les personnages qui là sont quand même très loin de nous.
    Série réellement indispensable.