Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Star Wars - Legacy 1. Anéanti

20/07/2007 24835 visiteurs 8.0/10 (6 notes)

A fin de contrer l'invasion Yuzhaan-Vong, l'Empire et la République avaient dû former une alliance contre-nature, l'Alliance Galactique. La paix revenue, l'empereur Fel s’allie avec le nouvel Ordre Sith, nouvellement créé, et massacre ce qui reste de la Nouvelle République et de l'Ordre Jedi : l’ordre impérial règne à nouveau sur la galaxie. Mais pas pour longtemps car l’Ordre Sith se retourne contre son allié et Darth Krayt s’empare du trône impérial, obligeant Fel à s’enfuir. L'Empereur déchu et les Jedi survivants organisent, chacun de leur côté, la résistance au nouveau Seigneur Noir.

En sauvant la Princesse Marasiah Fel des assassins Sith, un contrebandier, chasseur de Jedi, Cade Skywalker, se retrouve au centre de toutes les attentions. Issu d'une prestigieuse lignée, il devra, pour survivre, redécouvrir et accepter son héritage.

Se déroulant plus de 130 ans après l’Episode VI, Legacy permet au prolifique Ostrander de démarrer une toute nouvelle période, sans devoir inventer une suite immédiate au cycle du Nouvel Ordre Jedi. Cela facilite la création de tout nouveaux personnages ainsi que la mise en place d’une intrigue originale et audacieuse.. Ainsi, outre la création d’un troisième type de chevaliers (les chevaliers impériaux), l’histoire se démarque, par exemple, par la création, à côté de la classique rébellion démocratique, d’une rébellion « impériale », permettant ainsi de placer les protagonistes dans des situations « triangulaires » tout à fait inédites. On appréciera également la personnalité torturée de l’héritier du clan Skywalker, Cade, qui, horrifié par sa probable attirance pour le Côté Obscur, refuse catégoriquement de se connecter avec la Force, quitte à se réfugier, s’il le faut, dans la drogue. Déjà annoncée dans la série Clone Wars, la fin du manichéisme traditionnel de l’univers Star Wars est définitivement entérinée par cette série aux accents on ne peut plus pessimistes.

Néanmoins, derrière ces innovations parfois abruptes, Ostrander n’en reste pas moins fidèle à l’Univers Etendu et aux films de George Lucas. Les relations entre Cade et Marasiah ainsi que leurs aventures à bord du vaisseau Mynock ne sont pas sans rappeler les voyages de Leia et de Han à bord du Faucon Millenium. Darth Krayt, en renonçant à la règle, "un maître - un apprenti", renoue avec les traditions Sith telles que l’on avait pu les voir dans les séries et jeux vidéo Chevaliers de l’Ancienne République. De plus, l'aspect faustien de la personnalité de Cade ressemble fortemment aux problèmes rencontrés par un certain Anakin lors de la Guerre des Clones. Enfin, cerise sur le gâteau, le récit regorge d’allusions et de références aux œuvres antérieures (anciens maîtres Sith, présence de Luke Skylwalker, 501è légion de Stormtroopers, planète Bastion, etc.), démontrant, si besoin en était, l’aisance du scénariste à évoluer dans cet univers.

Comme à l’habitude, le trait de Duursema ne souffre d’aucun défaut. Parvenant une fois encore à allier hyperréalisme et action, elle offre au lecteur un graphisme détaillé, soigné, et nerveux à la fois. Le dessin innove également en offrant une palette graphique délibérément sombre, accentuant ainsi la présence du Côté Obscur.

Proposant donc une intrigue solide, une maîtrise totale de l’Univers Etendu et des graphismes de qualité, Legacy rassure les fans inquiets de la fin de la série Clone Wars. S’inscrivant dans une période tout à fait vierge, cette nouvelle série arrive à créer la surprise tout en restant attachée aux « éléments » traditionnels de la Franchise. Une gageure quand on connaît la prolifération d’œuvres au sein de cet univers surchargé, à l’intérieur duquel il était devenu si difficile d’innover.

Par A. Legrain
Moyenne des chroniqueurs
8.0

Informations sur l'album

Star Wars - Legacy
1. Anéanti

  • Currently 4.26/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.3/5 (43 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Kieffer Le 30/06/2008 à 00:20:22

    Excellente introduction à l'univers de Legacy, ce premier TPB nous dépeint l'univers dans lequel vont devoir évoluer les différents protagonistes.
    Des Sith, des Jedi, l'Empire, l'Alliance Galactique, des chasseurs de primes. De tout ce beau monde dépend l'avenir de la galaxie et plus particulièrement d'un homme, Cade Skywalker, ancien Jedi devenu chasseur de primes et dernier de la lignée des Skywalker.

    Le scénario en béton, les dessins de toute beauté nous entrainent dans cet univers sans nous permettre de faire de pause. J'ai dévoré ce tome d'une traite tellement le nouvel univers qui y est décrit est riche et passionnant.

    Un opus que je vous conseille donc très fermement. Il se contente certes de poser les bases, mais quelles bases !