Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

A utrefois, dans les campagnes ardennaises, les habitants employaient le terme « Camp-Volant » pour désigner les voyageurs qui venaient installer un camp provisoire pour quelques nuits, capables de plier bagages et reprendre la route précipitamment. Ils étaient souvent de formidables conteurs, et se plaisaient à transmettre ainsi des secrets de famille ou des événements mystérieux.

René Hausman est un des auteurs les plus fidèles de la collection Aire Libre, avec des titres tels que Laïyna (avec Pierre Dubois) ou Le prince des écureuils (avec Yann). Il signe ici son deuxième album dans la collection en tant qu’auteur complet, après Les chasseurs de l’aube. Chacun de ses ouvrages reflète sa passion pour les légendes des campagnes profondes et des forêts, toujours à la limite de la réalité, peuplées d’êtres féeriques. Son dessin lui-même, sans pareil, est toujours ambigu puisqu’il représente les humains de manière assez ronde avec un physique qui évoque les elfes ou les trolls scandinaves.

Cette histoire de Camp-Volant, à lire au coin du feu, joue sur le mystère, les non-dits, et entretient une ambiance tout à fait adéquate au genre. Les amateurs se laisseront volontiers bercer tandis que les autres resteront sur leur faim, ne retenant qu’un conte plutôt convenu et vite lu. En revanche, tous seront certainement une nouvelle fois attirés par le graphisme de l’auteur, et qu’ils apprécient ou non ce nouvel album, ils savent qu’ils prêteront un œil attentif au suivant.

Par J-M Grimaud
Moyenne des chroniqueurs
6.3

Informations sur l'album

Le camp-volant

  • Currently 3.61/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.6/5 (41 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    the cereal killer Le 25/04/2015 à 07:52:14

    Les magnifiques aquarelles d'Hausman illustrent à merveille cet univers grisonnant et poétique rempli de légendes oubliées que lui racontait sa grand mère..... 16,8/20

    nonodu18 Le 13/04/2015 à 22:29:44

    Hausman est un dessinateur que j'ai connu sur le tard ! Il y a encore 6 mois je ne connaissais même pas le nom ! Puis, j'ai feuilleté un album de ce grand monsieur, l'ai acheté ( l'album, pas le monsieur !) et à ce jour c'est le 4 ième album ! Un peu de poésie amère, de couleurs aquarelles à demi neutres de contes d'antan propres aux cauchemars ou tantôt à la rêverie- c'est du très bon ! Comment un auteur aussi affirmé peut-il être connu simplement à l'âge de 70 ans ? Aujourd'hui, rené Hausman à 79 ans, et je lui souhaite une longue carrière !

    toine74 Le 25/02/2008 à 22:32:41

    Hausman, l'un des plus grand conteur de la BD, nous offre là une superbe histoire d'une autre époque. Je m'explique, la source d'Hausman pour cet album n'est autre que sa grand-mère qui lui racontait, alors petit enfant, des légendes paysannes qu'elle même tenait de son enfance... Nous avons donc à faire à un témoignage direct de la culture populaire du XIXème siècle sous nos yeux, aujourd'hui au XXIème siècle !


    Que nous offre la mamie au grand René ? Une histoire remplie de vagabond-rebouteux, d'échange de bébé au berceau, de lutins et de paysans bêtes et butés. Il n'y a pas beaucoup de place pour l'amour et la grâce quand on est paysan, la vie est dure et la terre ingrate sans compter que les forces surnaturelles ne sont pas de notre côté. Le récit d'Hausman avance morceau par morceau et l'histoire prend forme page après page à son rythme (et celui des saisons :wink: ). Chaque page, chaque case est un tableau en soit, un petit détail qui nourrit cette histoire tragique. C'est un vrai conte, pas une grande épopée remplie de fougue, une histoire qui prend son temps comme à l'époque où faire les choses prenait du temps.


    Le tout est servit par la plume et les couleurs généreuses d'Hausman. Il n'a pas son pareil pour les scènes animalières, un trait inimitable et grouillant de vie.

    dobbs10 Le 21/12/2007 à 23:15:15

    Certainement l'un des albums les plus personnel de Hausman. Basé sur les légendes ardennaises, raconté jadis par sa grand mère. Hausman nous livre un petit bout des histoires de son terroir. A lire absolument...