Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Kookaburra Universe 7. Le sourire de Myra

10/07/2007 6132 visiteurs 5.8/10 (5 notes)

L es parents de Thiléa ne sont jamais très rassurés lorsque la jeune femme part chasser des fauves dans les bois. Avec Rigen, elle constitue pourtant l’un des duos de chasseurs les plus émérites de la planète Dragonna. Une horrible blessure au ventre vient cependant quotidiennement lui rappeler la perte de sa fille, survenue lors d’une partie de chasse qui a mal tourné quelques années auparavant. Quand un être mystérieux, le Baron, leur confie un nourrisson, le couple pense retrouver cet enfant qu’il perdit naguère. Mais la petite Myra semble être bien plus qu’un don de l’esprit des étoiles en réponse aux prières journalières de Thiléa, et son arrivée va semer le trouble au sein de cette famille paisible, prête à tout pour garder cette petite qui n’était jamais sensée leur sourire.

Kookaburra Universe est une série parallèle, réalisée par des auteurs différents, qui a pour but de développer les personnages principaux de l’univers extrêmement riche forgé par Crisse autour d’une sombre prophétie galactique et d’enfants porteurs d’un pouvoir qui les dépasse, et dont Mitric se retrouve maintenant le digne héritier. Pour ce septième tome, Sylvain Runberg (London Calling, Hammerfall, Orbital, Les Colocataires) et Eduardo Ocaña (Messiah Complex) relèvent le défi en s'attachant à Myra, l'un des cinq élus de la légende du Kookaburra.

Le scénario est assez classique et balance entre une partie plus intimiste consacrée aux relations familiales de ces deux héros marqués par le passé, et des passages plus propices à l’aventure dans une nature avoisinante souvent hostile. Un contraste qui se retrouve également dans le dessin du jeune dessinateur madrilène qui, associé aux couleurs de Stéphane Paitreau, oppose la chaleur des habitations à la froideur des extérieurs enneigés. Ce contexte hivernal renforce d’ailleurs la sensation de danger lors des expéditions en forêt ou montagnardes, alors qu’une faune locale à la conception originale vient ajouter la touche de fantastique indispensable à cette interprétation personnelle du graphisme de Crisse.

Ce récit empli de tragédies reste malheureusement trop éloigné de la saga principale et si Myra sourit, c’est malheureusement dans l’ombre de parents adoptifs qui viennent lui voler la vedette dans cet album spin-off de Kookaburra qui a le mérite de ne pas vraiment soulever de nouvelles questions quant à la cohérence entre les différentes séries.

Découvrez également :

Le blog d’Eduardo Ocaña

La chronique du tome 4 de Kookaburra
La chronique du tome 5 de Kookaburra
La chronique du tome 2 de Kookaburra Universe
La chronique du tome 4 de Kookaburra Universe
La chronique du tome 5 de Kookaburra Universe

La chronique du tome 1 des Colocataires, scénarisé par Sylvain Runberg
La chronique du tome 2 des Colocataires, scénarisé par Sylvain Runberg
La chronique du tome 1 de London Calling, scénarisé par Sylvain Runberg
La chronique du tome 1 d’Obital, scénarisé par Sylvain Runberg

La chronique de Messiah Complex, dessiné par Eduardo Ocaña

Par Y. Tilleuil
Moyenne des chroniqueurs
5.8

Informations sur l'album

Kookaburra Universe
7. Le sourire de Myra

  • Currently 2.89/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.9/5 (65 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Christophe C. Le 23/08/2008 à 11:52:08

    Voilà une histoire bien différente des autres albums de la série car moins orientée action mais plutôt sur l'histoire de la famille qui a receuillie Myra l'une des enfants de la prophecie. L'histoire est bien construite avec un rythme assez lent qui convient bien à l'histoire et aux personnages. On passe plutôt un bon moment de lecture même si l'album en lui même est loin d'être inoubliable. Ce n'est pas le meilleur de la série ni le plus mauvais.

    horoloadmin Le 26/08/2007 à 14:34:53

    Pas mal pour un 7ième tome.
    Les desseins sont bien appropriés à l'histoire, le scénario simple mais efficace.

    Amadigi Le 18/06/2007 à 13:40:41

    Album plaisant, dans la lignée des précédents.
    Même si la facture est assez classique, l'histoire est bien écrite et le dessin agréable.
    Il y a des jours où je préfère cette série à l'original