Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Jazz Maynard 1. Home Sweet Home

06/07/2007 20073 visiteurs 6.9/10 (10 notes)

À Barcelone, dans une pièce vide, deux hommes sont ligotés : Jazz Maynard et Téo subissent un interrogatoire musclé, confrontés à des molosses américains. Exilé à New York, Jazz n’était pas revenu dans sa ville natale depuis dix ans. Mais trois jours plus tôt, il a reçu un courrier désespéré de sa sœur, aux prises avec une bande de mafieux après être partie à la recherche de son frère.

Premier tome d’une trilogie, Home Sweet Home est également le premier album traduit en France de Raule et Roger, deux auteurs espagnols. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ont réussi leur entrée ! Ils signent ici un polar noir, violent et explosif, dont la narration est rythmée par de nombreux flash-back, un petit peu à la manière de Poison de Astier. Loin d’être confus, le récit est très fluide et cohérent, à condition tout de même d’être suffisamment attentif pour reconstituer la chronologie des évènements. Ainsi, l’intrigue a beau être plutôt classique, elle n’en est pas moins captivante, d’autant plus que Jazz avec ses facultés exceptionnelles demeure énigmatique et que de nombreuses questions troublantes restent en suspend.

La très bonne surprise vient tout autant du graphisme de Roger, d’une remarquable maturité dans un style personnel. Son trait semi-réaliste est d’une grande clarté, tout en étant extrêmement vif et nerveux. Les couleurs sont quant à elles assez sobres dans des tons ocres chaleureux et donnent à l’ensemble une saveur particulière.

En fait, la seule réelle faiblesse de l’album est sa couverture. Sans critiquer la qualité du dessin, comment s’imaginer, en la voyant, découvrir une telle histoire ? Entre le titre, Jazz Maynard, et notre héros trompettiste qui y figure, il est probable que ce sont avant tout les férus de musique qui seront attirés. C’est regrettable car cela risque de priver les amateurs de polar d’un excellent cru, et de freiner un succès pourtant amplement mérité.

À voir : Le blog de Roger Ibàñez Ugena, alias Roger.

Par J-M Grimaud
Moyenne des chroniqueurs
6.9

Informations sur l'album

Jazz Maynard
1. Home Sweet Home

  • Currently 4.26/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.3/5 (170 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    minot Le 16/02/2016 à 18:32:47

    J'ai vraiment du mal à comprendre l'engouement pour cette série. Si la noirceur des situations est appréciable pour un polar, je trouve le dessin typé manga très déplaisant (d'autant que les couleurs plutôt ternes ne le mettent vraiment pas en valeur) et surtout, c'est souvent très très caricatural (le héros quasi-invincible qui se sort indemme des situations les plus désespérées ... c'est totalement improbable ! Autant que les scènes de bagarres façon manga qui paraissent très incongrues pour du polar glauque).
    Bref, le mélange des genres est très déroutant et je n'ai pas accroché.

    judoc Le 02/01/2016 à 19:36:29

    Un excellent polar, sombre, violent et très rythmé. Les dessins retranscrivent l'atmosphère glauque des quartiers chauds en parfaite symbiose avec le scénario. Scénario qui nous plonge très rapidement dans les bas fonds d'une Espagne miséreuse.

    Une série prometteuse... Ravis d'apprendre qu'elle comporte déjà 5 albums. A suivre donc !!!

    Toturi Le 11/02/2008 à 17:04:59

    Vraiment une BD sympa, avec un tempo qui bouge! Une histoire qui pour l'instant va dans pas mal de directions, mais un vrai rythme, en accord avec le dessin, une atmosphère qui m'a (sans doute à cause du personnage principal similaire) immédiatement fait penser à la série d'anime "Cowboy Bebop", dont la musique se marrie d'ailleurs très bien à la lecture de cet opus dont on attend la suite!

    tiber2 Le 21/08/2007 à 23:20:48

    Excellent premier tome, et pourtant il fallait vraiment avoir envie de l'acheter avec une couverture aussi peu engageante.

    madlosa Le 07/07/2007 à 12:22:19

    Un polar de plus ? non, cette histoire sort des sentiers battus. Le graphisme est en mouvement perpétuel et les couleurs tirant sur l'ocre contribuent à renforcer cette impression. Il y a du Taxi driver dans les premières planches lorsque Jazz part sauver sa soeur... Il y a une sorte de poésie musicale dans les combats, une chorégraphie d'expressions et de "prises de vue" qui cachent les repères du genre tout en les laissant deviner. Intéressant !