Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

Dédales (Godard/Plumail) 1. Le manuscrit

06/07/2007 5925 visiteurs 5.0/10 (1 note)

S ébastien Lenfant tient entre ses mains une photo le représentant mort, un poignard enfoncé dans la gorge. Quelques temps plus tôt, il était parti en vacances chez sa tante Léonie, accompagné de sa petite amie. Il y trouva tout à fait par hasard un manuscrit écrit par Maurice Leblanc, le célèbre romancier. Celui-ci y décrit les origines de son personnage fétiche, Arsène Lupin, mais surtout y relate la découverte d'un appareil photo qui est capable de prédire l'avenir. Sébastien décida alors de partir à la recherche de ce mystérieux objet.

Un manuscrit oublié, des morts inexpliquées, un héros malgré lui... Dédales ne révolutionnera pas le genre du "thriller mystique". L'originalité vient de l'utilisation d'anecdotes authentiques de la vie d'un auteur connu, Maurice Leblanc, comme trame de fond du récit. De plus, il est vraiment difficile de s'attacher au personnage central de cette histoire. Sébastien ne brille, en effet, ni par son charisme ni par son capital sympathie. Quant à sa compagne, Ariane, son indifférence et son insouciance la rendent tout simplement insupportable.

Le dessinateur, Claude Plumail, n'en est pas à sa première collaboration avec Christian Godard(Cybertueur). Il utilise un trait très réaliste qui plonge, de temps en temps, le lecteur dans l'intrigue même si les visages paraissent souvent figés et inexpressifs.

Ce premier tome se lit sans déplaisir mais ne parvient pas à susciter un réel engouement. La faute à un scénario qui péche surtout par l'utilisation de ressorts narratifs vus et revus. La suite permettra certainement de s'en faire une idée plus précise.

Par L. Gianati
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Dédales (Godard/Plumail)
1. Le manuscrit

  • Currently 3.41/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.4/5 (17 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    cinefilmo Le 13/11/2008 à 20:20:24

    BON ALBUM BIEN DESSINE.
    LES AUTEURS SAVENT METTRE LE LECTEUR EN HALEINE LA MIS EN PLACE EST RAPIDE MAIS L'INTRIGUE NOUS PLONGE DANS UNE JIOSTOIRE OU SE MELE PASSE ET PRESENT.
    LA NUANCE DE COULEURS VIVE POUR LE PRESENT ET ORANGER POUR LA PASSE DONNE UN ESTETISME SURPRENANTS ET CAPTIVANTS

    VIVEMENT LA SUITE...

    voltaire Le 25/12/2007 à 15:16:25

    Godard a le chic de mitonner des scénars épatants. Celui-ci raconte l'histoire d'un représentant (en BD) qui tombe sur le manuscript de Leblanc (l'auteur d'Arsène Lupin), lequel raconte comment il a été amené à créer son personnage et quel mystère plane sur cette naissance.
    Godard enchasse 3 histoire les unes aux autres :
    celle de l'amour que porte Sébastien à Ariane, la conservera-t-il ?
    sera-t-il oui ou non assassiné comme le laisse clarement entendre la première placnhe du récit ?
    quel rôle joue exactement ce fameux Huppin (avec un H et 2 p) ?
    Du grand art à lire.
    Espérons simplement qu'après un départ aussi tonitruant cela ne retombe pas comme un soufflé !

    salene Le 07/11/2007 à 19:42:25

    Tres bon polar. L'histoire est bien menee, des que l'on met le nez dedans on ne peut plus s'en detacher. Vivement la suite !