Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

P as d’angoisse particulière pour Jean à l’heure de la rentrée à la grande école. La maîtresse n’a pas l’air d'être commode ni d'appartenir aux derniers modèles du genre mais bon, ce n’est pas l’essentiel. Les choses se gâtent lorsqu’elle demande leur nom aux élèves et la profession de leurs parents pour les noter sur son grand cahier. Son prénom pas de problème, pour papa ça va il est patron, pour maman il a une réponse toute prête : secrétaire. Mais elle est où maman ? Ça fait si longtemps qu’il ne l’a pas vue.

Un nouvel album signé Emile Bravo c’est toujours un évènement qu’il relève de la BD ou de l’histoire illustrée. Et lorsqu’il retrouve son compère d’Aleksis Strogonov et d’Ivoire Jean Regnaud, la pupille s’illumine et l’impatience monte encore d’un cran. Changement de cap par rapport aux projets précédents cependant, avec Ma maman…, c’est une histoire d’enfance puisant dans des souvenirs personnels. Difficile d’en dire plus sans trop en révéler sur la situation de Jean et sur le déroulement de l’histoire. Ne retenir que la faculté réciproque des enfants à s’inventer des histoires et des adultes à leur en raconter pour ne pas avoir à affronter la vérité, avant lecture, c'est suffisant. Une fois encore il faudra faire confiance à des auteurs à qui donner un blanc-seing n’est pas une difficulté en soi au vu de leurs faits d’armes précédents. Le fait que l'imagination du petit garçon soit finalement assez sage là où elle aurait pu s'autoriser plus de fantaisie influencera peu l'impression d'ensemble.

La complémentarité entre propos et mise en images est un modèle du genre. Tantôt le dessin illustre le texte, tantôt il le complète, quand il ne lui fait pas un pied de nez. Ce n’est pas de la BD, ce n’est pas un conte illustré, et c’est finalement bien plus convaincant comme ça. Bravo n’a pas son pareil pour croquer les écoliers et le monde de l’enfance, et sans qu’il y ait de lien de parenté graphique ou autre, des effluves remettent en mémoire les tribulations du Petit Nicolas qui jouerait dans la cour d’à côté. C’est en l’occurrence un compliment avant d’être une véritable association d’idées et encore moins une comparaison de style.

Reste un épineux problème. Dont on se moque totalement finalement. A quel public s’adresse ce joli livre ? Les plus jeunes risquent d’être décontenancés par la forme hybride, entre deux genres. Leurs ainés risquent de rester engoncés dans leurs a priori envers un livre classé Jeunesse et de se priver d’une saine et belle lecture. L’avantage avec les premiers c’est qu’ils sont curieux et que leur éducation se construit au jour le jour. Les autres, on laissera leurs enfants les convaincre, ils savent le faire. Un conte de Noël à l’aube de l’été en tout cas, ça ne se refuse pas.

Par L. Cirade
Moyenne des chroniqueurs
8.1

Informations sur l'album

Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill

  • Currently 4.47/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.5/5 (90 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    minot Le 15/04/2017 à 21:07:32

    Le dessin très simple d'Emile Bravo va de pair avec la tendresse du scénario. Une histoire touchante, qui se lit non sans une certaine émotion, et qui fleure bon la nostalgie de l'enfance et de l'école primaire dans les années 70 et 80.

    pluie de diamants Le 08/01/2013 à 20:39:38

    J'ai adoré ce livre, sauf que comme la mère était morte. C'étais pas super pour que je mette 10/10. J'ai pris ce livre parce que c'était une bd. J'adore les bd !

    zaaor Le 25/08/2008 à 01:53:09

    Lorsqu'on est tout petit, il y a de ces mensonges d'adulte qui nous semblent si
    vrais. Tous les autres aussi font semblant, alors...

    Tout le monde autour de lui semble savoir ce qui se passe; lui, n'a pas atteint la
    maturité pour le comprendre.

    Ça se lit d'une traite avec de belles émotions. Les planches sont très belles,
    adaptées à la littérature jeunesse mais avec un soupçon adulte.