Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Les chasseurs de rêves 1. Emilie et Liam

17/05/2004 5409 visiteurs 3.7/10 (3 notes)

A lors que le XXe siècle est occupé à naître, de nombreux cadavres d'enfants sont retrouvés dans les rues de Londres. L'ombre du célèbrissime Jack the Ripper planerait-elle encore sur la ville? Sigmund Freud est loin de ces inquiétudes à Vienne, débordé par un étrange phénomène: les adolescents qu'il reçoit en consultation font tous le même rêve terrible. Poursuivis par d'inquiétants cavaliers, ils tombent d'une falaise et meurent. Affaires bien entendu liées... Flairerait-il comme un parfum de mystère et d'ésotérisme?

Si l'ésotérisme est bien au rendez-vous (autant que faire ce peu, c'est le credo de la collection "Loge Noire"), le mystère l'est beaucoup moins. Très rapidement presque toutes les clefs de l'histoire nous sont données (ou se devinent aisément), les situations et les personnages souvent peu convaincants (Lewis Franck est insupportable tellement il est "doué": bataille sans se faire remarquer par le groupe de "méchants" à moins de deux mètres, intuition sans faille qui le fait découvrir la cachette secrète desdits "méchants" en un après-midi à la bibliothèque...). On finit par se désintéresser de l'intrigue.

Quant au dessin, de facture très classique, il est malheureusement très statique. Si la représentation des rêves est une réussite (des crayonnés superbes) le reste manque de naturel et de fluidité.

L'éditeur présente cet album comme un "one shot" malgré une fin appelant une suite. Serait-il lui même peu convaincu par cet album?

Par N.Diremdjian
Moyenne des chroniqueurs
3.7

Informations sur l'album

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.