Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Dropsie avenue

07/06/2007 8992 visiteurs 8.0/10 (2 notes)

D ropsie avenue, des fermiers hollandais de 1870, aux communautés hispanique et noire des années 60, en passant par les Anglais puis les Irlandais et les Italiens de la prohibition, sans oublier les Juifs. La vie d'une avenue caractéristique du Bronx, l'un des quartiers fondateurs de New York, ville cosmopolite, née de l'immigration. Personnages hauts en couleurs, drames et joies de l'existence ou l'ascenseur social (à la montée comme à la descente) comme vecteur de transformation du paysage urbain.

Will Eisner, disparu en 2006, après avoir été longtemps reconnu comme l'auteur du Spirit, est devenu au fil des décennies un chroniqueur social d'exception. Adepte du roman graphique, il s'est attaché avec sa trilogie du Bronx, comme a pu le faire Paul Auster pour Brooklyn (La trilogie new yorkaise), à décrire ce haut quartier de peine, témoin de faits marquants de l'histoire de New York et de l'Amérique. Après Un pacte avec Dieu (a contract with God) et Jacob le cafard (Life Force), Dropsie avenue (Dropsie avenue : The Neightborood) est une étude ethnologique d'un quartier en mutation permanente. Sans jamais jouer sur la corde sensible et en privilégiant son rôle d'observateur, Will Eisner offre une vision objective. Plus que la vie de l'avenue, c'est celle des Etats-Unis qu'il retrace, dans ses heures les plus sombres, les plus dures ou les plus joyeuses du siècle dernier.

Graphiquement, Eisner travaille sans filet et sans limite autre que celle du bord de page. Les libertés ainsi offertes lui permettent de passer aisément de la pleine page au gaufrier (sans case) plus classique ou aux illustrations débordantes les unes sur les autres. La narration s'adapte au rythme souhaité et utilisant le fond blanc ici comme mur, là comme immeuble ou route. L'économie pour l'efficacité. Depuis de nombreux albums, son style est devenu caractéristique, fait d'un dessin N & B, réaliste et parfois caricatural, signature d'un homme axé sur le fond plus que sur la forme et résolument tourné vers le témoignage.

Les éditions Delcourt continuent de faire découvrir, de ce coté de l'Atlantique, l'œuvre d'un des plus grands dessinateurs américains.

Par T. Pinet
Moyenne des chroniqueurs
8.0

Informations sur l'album

Dropsie avenue

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.