Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Quartier M 1. Fêlures

31/05/2007 8597 visiteurs 6.5/10 (2 notes)

L e Quartier M est une immense zone urbaine délabrée, dont la population adulte souffre d’amnésie collective. De nombreux adolescents, sans aucun avenir, sombrent alors dans la violence et la délinquance, formant des groupes organisés à l’image de la bande Rana au slogan provocateur : « Ranafout ! ». Maël et Mog, deux potes inséparables, parviennent pour leur part à conserver une lueur d’espoir et préserver de fragiles liens familiaux. Mais pour combien de temps ?

Prévue en trois tomes, cette nouvelle série d’anticipation interpelle en premier lieu grâce à son graphisme particulièrement attrayant, bien que ce soit le premier album de Benjo et Zano. Certains regretteront peut-être un manque de personnalité tant l’influence des manga est évidente, ou pourront être gênés par un trait un peu trop figé. Toutefois, ces reproches seront vites compensés par le soin apporté aux décors et la mise en couleur qui sait parfaitement renforcer l’atmosphère étouffante de ce récit futuriste. Il suffit d’observer la première planche offrant une vue plongeante sur le Quartier M pour s’en convaincre.

Sur bien des points, le scénario concocté par Stéphane Beauverger évoque Akira : décors apocalyptiques, population en pleine dégénérescence, adolescents rebelles aux devants de la scène ou encore amitié mise à rude épreuve. Mais au-delà de cette référence parfaitement assumée, des idées tout à fait intéressantes abondent, dont on a hâte de découvrir comment les auteurs vont les exploiter. En premier lieu bien entendu, cette étrange amnésie qui touche les adultes, mais aussi le mystère entourant les immeubles qui s’écroulent un à un ou le culte d’un héros de feuilleton, le Doge, dont l’image est omniprésente.

A l’image des Chroniques de Magon qui partage les mêmes influences, Quartier M possède des qualités évidentes. Les auteurs doivent maintenant confirmer et développer ce potentiel pour en faire une série indispensable aux amateurs de science-fiction.

Par J-M Grimaud
Moyenne des chroniqueurs
6.5

Informations sur l'album

Quartier M
1. Fêlures

  • Currently 2.63/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.6/5 (30 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    jcduce14 Le 17/05/2007 à 12:05:00

    Lue en 13 minutes...

    Je n'ai pas apprécié le graphisme japanisant (je suis hemétique aux graphes manga). J'espérais m'y faire à la lecture mais cela ne s'est pas produit. L'univers est plaisant (une impression de cyberpunk avec un lien social, la technologie en moins) mais il y a trop peu d'infos qui permettent de le décoder suffisament pour créer une réelle accroche (les immeubles disparaissent pourquoi ?). J'ai un sentiment de vide : beaucoup de traits et de couleurs pour une trame qui tient en un synopsis.

    Franchement, "pas terrible" (qui correspond à 3/10) est l'impression qui m'est venue après avoir refermé ce livre.