Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Death Note 3. Tome 3

21/05/2007 20611 visiteurs 8.0/10 (12 notes)

L ight Yagami, lycéen appliqué de 17 ans, découvre un cahier possédant d’étranges pouvoirs. Tout nom de personne inscrit dans ce ‘Death Note’, trouvera la mort dans des circonstances consignées à l’avance dans ce carnet. Accompagné de l’ancien propriétaire du carnet, un shinigami (dieu de la mort) nommé Ryûk, Light se contente initialement de prendre pour cible les dangereux criminels de la planète. Traqué par Interpol, ce fils de commissaire qui a accès aux fichiers de la police est cependant vite poussé à éliminer des innocents afin de se protéger. Un duel machiavélique s’engage entre ce tueur à distance, surnommé ‘Kira’ (killer en japonais) par l’opinion publique, et le plus grand détective du monde, l’agent secret ‘L’.

Si Le livre de Jack/Sam et Le livre des destins reposaient déjà sur le concept de voir son destin écrit dans un livre, l’idée de départ de Tsugumi Ohba reste cependant originale et permet à ce mystérieux scénariste, suspecté d’être le pseudonyme d’un mangaka connu, de construire un polar fantastique très prenant.

A l’instar du face à face cinématographique mémorable entre l’inspecteur de police tenace (Al Pacino) et le braqueur de banque d'exception (Robert de Niro) dans Heat, la rencontre entre ‘Kira’ et ‘L’ constitue le véritable moteur de ce troisième tome. Sommet du jeu du chat et de la souris que se livrent les deux jeunes surdoués, ce passage riche en dialogues, mais loin d’être lassant, développe la psychologie des deux protagonistes et démontre à nouveau leur maîtrise et ingéniosité.

D’un côté l’extraordinaire capacité d’analyse de ‘L’, dont la posture particulière fait penser à un corbeau perché sur sa branche, et de l’autre, le sens de l’anticipation et les tendances schizophrènes de Light, qui parviendra même à transformer Ryûk en complice. Deux individus opposés, dont la fierté égale les talents, et qui se craignent malgré une admiration respective soupçonnée.

Au dessin, Takeshi Obata, l’auteur de Hikaru No Go récidive de son trait efficace, mais dans un style légèrement plus sombre. Les aventures de Light ont beau être plus obscures et ambiguës que celle d’Hikaru, quelques similitudes entre ces deux adolescents tentant de dissimuler l’origine de leurs pouvoirs et accompagnés d’un être invisible, sont néanmoins indéniables.

Le rebondissement de fin de tome relance de manière inattendue cette histoire touffue et bien ficelée, qui se détache du Shônen classique et devrait atteindre un public plus large et aussi plus adulte étant donné l’immense succès que connaît cette série de 12 tomes au Japon, avec déjà un animé et deux films dans son sillage.

Par Y. Tilleuil
Moyenne des chroniqueurs
8.0

Informations sur l'album

Death Note
3. Tome 3

  • Currently 4.32/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.3/5 (92 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    pysa Le 05/01/2018 à 19:12:31

    Au programme de ce troisième opus de Death note, la rencontre de Kira et L à l'université puis l'apparition d'un 2e Kira. Tsugumi Ohba ne ménage pas sa peine pour relancer le suspense et les dessins de Takeshi Obata sont très précis. Si le sommet du premier tome est loin mais l'intrigue reste néanmoins intéressante.

    excessif Le 16/10/2007 à 05:57:08

    Si ce troisième volume de "Death Note" est principalement consacré aux combats mentaux délirants des deux génies que sont Light et de L., avec un premier véritable face à face - même symbolisé en un improbable match de tennis - qui étire jusqu'à l'extrême notre patience, et prend le risque d'épuiser la fascination de son sujet, le scénario effectue un spectaculaire redressement au 23è chapitre : brisant le principe qui tenait "Death Note" jusque là, en faisant disparaître Light de son rôle de personnage principal pour mieux nous faire vivre un nouvel évènement-clé (inexplicable sans la perspective offerte par Light, donc !), Tsugumi Ohba prouve son absolue virtuosité narrative, et relance notre intérêt pour une saga qui s'apparente bien aux meilleures séries TV US du moment : le coup de théâtre final redistribue les cartes, et donne une furieuse envie de passer immédiatement au tome 4.

    Christophe C. Le 27/05/2007 à 11:37:25

    L'affrontement entre L et Kira prend une nouvelle tournure avec le face à face entre Light et L. Chacun essaye de sonder les intentions de l'autre et de ne rien laisser échapper pouvant le trahir. Le face à face entre ces deux adversaires est vraiment très intense et subtile sur beaucoup de point et ça promet d'être de plus en plus intéressant dans l'avenir surtout qu'un nouveau Kira vient d'apparaitre sur l'échiquier ce qui va compliquer la situation que ce soit pour L mais aussi pour Light qui risque de voir l'existance du death note révélée.

    zanzibar Le 07/04/2007 à 10:15:26

    -
    Death Note T 3
    Tsugumi Ohba & Takeshi Obata

    On nous l’aura répété que c’est un titre génial ( tout ça, tout ça ! !). Après l’expérience mitigée des 2 premiers tomes, quel serait mon sentiment après la lecture de ce 3 eme tome. L’attendu Death note resterait-il lettre morte ? Pourtant cette couverture a l’air alléchante avec sa croix chrétienne emplis de crane en toile de fond, et (le Dieu de) la mort sur le devant de la scène.

    2 évènements majeurs marquent ce 3 eme tome. A commencer par la rencontre entre L et Kira ( Light !). On croit un peu naivement que ce tome sera un immense challenge entre nos 2 héros, mais surtout on se rend compte que le titre a la langue bien pendue, ça blablate (trop !), ça parlote ( trop !), ça pense (trop !)…jusqu’à l’intoxication. Quand meme les enfants rêvés par tous les parents qui se transforment en cauchemars ambulants vaut à lui seul le détour…Le défi, quand à lui, revêt plusieurs formes : tout d’abord par caméra interposée, puis une partie de Tennis, et pour finir par des déductions logiques et rationalistes dans un café qui se confondent dans des analyses extremement longuettes. Pire encore, juste après, on tient les propos du père pour parole d’évangile. Je vous ferai grace de la moralisation outrancière du commissaire…et l’enfant fera pénitence.
    ( Il est né le Divine enfant…vous connaissez la musique ! ! !). Et pourtant, (Miracle ! ! alléluia ! ! !) le cheminement, le glissement de Light vers la structure judiciaire de L se révèle plaisant, et amusant. Et non, ce ne sera pas qu’un simple Duel. Comme quoi, on peut etre un fasciste fini, un criminel, un bourreau et un cynique manipulateur, et se faire incorporer officieusement dans la police d’Etat. C’est à croire que cela n’est pas incompatible ! !

    Le second événement fait pencher la balance un peu plus dans le Fantastique avec les termes de « vrai » et de « faux » Kira. Etrangement l’apparition de ce nouveau meurtrier au cahier exacerbe l’empirisme, et la manipulation de nos héros. L’avenir nous dira si comme le dit le dicton : « tels sont pris qui croyaient prendre » ? ?

    Un titre toujours empreint d’un manichéisme latent et d’une attitude pompeusement « normo-morale », ce qui n’empeche pas de massacrer les gens loin s’en faut. Mais l’écriture des auteurs se révèle machiavélique dans ses digressions et ses écarts, et elle surprend, non pas par l’apparition d’un second Kira, mais bien par le fait que ce 2 eme meurtrier ait raccourci sa vie. Et cette fois-ci le sens émotionnel est abouti et respecté. Bref, en espérant que ce ne soit pas qu’un feu de paille ce qui me décevrait beaucoup, j’attends avec une certaine impatience le 4 eme tome.
    -