Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Anarky 1. Riot

21/05/2007 5091 visiteurs 3.0/10 (1 note)

M ax est jeune, délinquant et se prépare à sa première grande bataille rangée. Celle-ci est prévue au Centre Commercial des Quatre-temps, à Paris. Malheureusement, alors que tout semblait bien parti, ses amis cassant les dents à leurs ennemis, lui-même bastonnant avec une hargne farouche, il va se heurter au chef de l’autre groupe, un molosse brutal et sanguinaire. Obligé d’en venir au couteau, il le poignarde, et devient dès son arrestation le symbole médiatique de la dégénérescence de la jeunesse française. Car, à la veille des élections présidentielles, ce combat entre gangs est du pain béni pour le Ministre de l’Intérieur, qui a fait de la sécurité et de la répression son cheval de bataille.

Prépubliée dans le magazine Shogun Seinen, Anarky a connu plusieurs versions : conçu d’abord avec Shaos, l’auteur de Holy Wars, elle est ensuite passée sous les crayons d’un duo de dessinateurs italiens. Et l’argument post-apocalyptique des débuts a laissé place à une chronique contemporaine qui se veut proche de la politique-fiction.

Anarky part d’un concept alléchant, en cette période électorale : sur fond d’émeutes, un homme politique ambitieux aux méthodes brutales décide de passer la vitesse supérieure. S’ensuit une intervention militaire, et une période qui frôlera la guerre civile. Malheureusement, la narration est bancale, avec des sauts dans le temps qui oublient au passage de conserver un tant soit peu de la personnalité des protagonistes, Max le premier. Les politiciens sont des caricatures éhontées, et l’histoire qui se déroule sous les yeux du lecteur peine à intéresser.

Il est tout aussi facile de mettre le dessin en cause : encrage bâclé, mise en page maladroite, tramage calamiteux… L’interview de fin de volume nous apprend que les deux dessinateurs travaillent en studio, et il est malheureux de constater que l’on retrouve dans leurs planches nombre de défauts parfois inhérents à cette méthode de travail, tels qu'un déficit de personnalité dans le trait ou une absence de souffle ou de passion.

Un projet ambitieux desservi par un dessin calamiteux, un recours quasi-systématique aux clichés et une narration boiteuse. Avec Anarky, la collection Shogun n'a pas encore trouvé le projet original qui en fera un véritable label.

Par G. Colié
Moyenne des chroniqueurs
3.0

Informations sur l'album

Anarky
1. Riot

  • Currently 1.71/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 1.7/5 (7 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.