Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les isolés

30/04/2007 8579 visiteurs 5.0/10 (2 notes)

I nauguré en janvier de cette année par Le Cadavre et le Sofa de Tony Sandoval, le label Discover de Paquet s’enrichit de trois nouveaux titres ce mois-ci, dont le premier album d'Alexandre Franc : Les Isolés.

Philippe et Barbara Lerouge décident de passer une semaine dans un endroit en bord de mer afin de faire le point sur dix ans de vie commune. Ils réservent deux chambres séparées pour une confrontation qu’ils tentent de fuir. Lui arrive en train et passera la majeure partie du séjour plongé dans un livre sur la pêche à la morue; elle vient en voiture et trouvera une échappatoire auprès de l’employé de l’hôtel. Mais en cette période non-estivale, ce couple en péril se retrouve malheureusement isolé en compagnie du patron et de son unique subordonné, Rémi. Dans de telles circonstances : difficile de se soustraire à la réalité et à ce poids qui inhibe leur relation.

Pour ses débuts, Alexandre Franc livre un huis clos se limitant à quatre personnages. Deux personnes dont la relation est étouffée par un malaise profond. Un employé simple d’esprit qui d’une certaine manière fait revivre à Barbara ce traumatisme qui pèse sur sa conscience et sur sa vie conjugale. Et finalement, un gérant que l’auteur utilise surtout à des fins explicatives afin de guider le lecteur tout au long de la mise à nu de cette union décennale.

Cet objet aux dimensions plus petites que les albums standards, aux coins arrondis et pourvu d’un ruban marque-page sied parfaitement au style "court-métrage" du récit et à l’ambiance intimiste qu’il dégage. Le format gaufrier (ici 9 cases rectangulaires de taille identique) des planches contribue également au côté classique de l’œuvre. Muni d’un dessin à la ligne claire, Alexandre Franc ne se laisse cependant pas cloisonner par ce classicisme, pourvoyant son récit de touches humoristiques visuelles, souvent emplies d’ironie.

Malgré ces qualités indéniables, le récit, dont c’est pourtant le but principal, a du mal à véhiculer les émotions. De plus, les interventions éclairantes des différents protagonistes ont plutôt tendance à empêcher le lecteur de s’immerger dans l’histoire, là où une approche plus discrète et suggestive, usant de sous-entendus, aurait peut-être été plus appropriée.

Par Y. Tilleuil
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Les isolés

  • Currently 2.47/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.5/5 (15 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.