Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

P olo est un des rares garçons de son village à sortir se promener depuis que Christian a disparu. Ses pérégrinations dans la nature estivale vont amener leur lot de rencontres étranges : Sophie, jolie jeune fille dont on ne peut que tomber amoureux (malgré un doute tenace : serait elle un loup garou?), et Christian, le disparu, désormais cadavre en décomposition. Et le sofa dans tout ca ? Il aura toute sa place dans ce conte estival...

Le Cadavre et le Sofa n'est décidément pas une histoire comme les autres, se déjouant des étiquettes trop vite épinglées. Le dessin, faussement naïf (Tony Sandoval doit puiser son inspiration à mi chemin entre Dave Mc Kean et Miguelanxo Prado), nous porterait à croire que nous avons là un conte pour enfants. Pour les "grands" seulement alors, les préoccupations de Polo et Sophie ayant plus à voir avec la découverte des plaisirs de la chair plutôt que ceux de cache-cache. Quant au rôle du cadavre de Christian, il disqualifie définitivement ce livre pour toutes les chères têtes blondes de moins de 16 ans.

Non, la particularité de ce récit est plus à chercher du côté de la poésie et du rêve, la douceur du trait de Tony Sandoval se prêtant à merveille à l'indolence du rythme de l'histoire mais aussi, plus curieusement, à la cruauté qui affleure ici ou là. Polo est un rêveur, et l'histoire de son été est, à la mesure de son caractère, pour partie fantasmée.

La corde sensible vibrera bien sûr différemment chez les lecteurs et il n'est pas si facile d'emprunter les chemins de traverses de Tony Sandoval. Mais nul doute que la surprise et l'étonnement seront au rendez-vous de cette lecture atypique.

Par N.Diremdjian
Moyenne des chroniqueurs
6.5

Informations sur l'album

Le cadavre et le sofa

  • Currently 3.97/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (65 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    snip Le 30/05/2016 à 16:18:52

    Cet album foisonne de genres et de sensation en un seul tome. Assez proche du rêve ou du souvenir qui semblent parfois liés, cette histoire pourra mettre mal à l'aise si on reste trop proche du réel ou si on cherche des explications concrètes et tangibles
    .
    Ce récit permet d'aller chercher toute une palette d'émotions, avec un dessin très esthétique, en légèreté et parfois très proche de la caricature, appuyé. L'utilisation de 2 techniques de dessin très différentes selon les pages est intéressante.

    Au final, il reste une belle histoire improbable et gardant une tension tout le long, avec une réflexion qui ouvrait et qui ferme le récit, qui pour moi le classe dans la rubrique improbable des comtes fantastiques-initiatiques.

    sulli Le 18/01/2015 à 09:36:46

    Un amour estival et … morbide |

    Polo habite un coin de campagne perdu et particulièrement désert depuis qu’un gamin du village a disparu. Mais son été va prendre une tournure inattendue avec la rencontre de Sophie et leur découverte d’un cadavre. L’idylle de ces ados désinvoltes va nous plonger dans un conte entre réalisme cynique et mythes d’épouvante.

    Cette bande dessinée laisse un drôle de sentiment. Il y a bien évidemment cette fable macabre et étrange, mais aussi ce dessin qui dégage autant d’inquiétude que de poésie. Le trait et la mise en couleur présentent beaucoup de charmes, mais l’ambiance est très pesante.

    Même si l’auteur a fait des choix qui m’ont totalement échappés, « le cadavre et le sofa » reste une bizarrerie à l’esthétique intéressante.

    https://bdsulli.wordpress.com/

    DamBDfan Le 20/08/2013 à 14:25:12

    Aaaaah ces auteurs « espagnols » plus je les découvre et plus j’adhère à ce qu’ils font, tant au niveau graphismes que scénarios.
    Tony Sandoval n’échappe donc pas à la règle. Il signe ici une oeuvre remarquable qui nous enchantent dès la lecture de la première planche. Impossible de décrocher tant les dialogues sont beaux et captivants.
    Ensuite les personnages sont vraiment mignons et en même temps mystérieux spécialement la jeune fille au look gothique avec ses petits yeux noirs au regard perçant. Les dessins et les couleurs sont magnifiques, rien que ça, vaut l’achat !!
    L’histoire quant à elle, est superbe avec de l’émotion, du rêve, de l’étrange et mérite vraiment qu’on s’y attardent surtout que ça se lit assez vite donc pas d’excuses.

    zaaor Le 23/09/2008 à 00:41:52

    Nous sommes ici devant un si bel album qu'il est difficile de le mettre de côté une
    fois lu. La reliure, les coins arrondis, le marque-page, tous ces petits détails en
    font une oeuvre de luxe.

    Quand à l'histoire, elle n'est pas banale. Un adolescent vit ses premiers émois
    amoureux et sexuels avec une jeune fille de passage qui le fera vieillir tout d'un
    coup. Surtout qu'on assiste en même temps à la décomposition du cadavre de
    Christian, autre ado qui n'a pas eu la même chance lors de ses découvertes
    amoureuses et sexuelles. Pourquoi Christian est-il mort? Y a-t-il vraiment un loup-
    garou qui rôde?

    Les couleurs sont magnifiques; tout autant que l'ensemble. Un coup de coeur
    assuré!

    anto85 Le 21/03/2007 à 19:47:15

    UN album sublime. Les dessins sont magnifiques, l'auteur passe de vignettes classique à des pages pleines ou bien encore à des vignettes sans bordure, sans homogénéité. L'ambiance bien plus sombre que ce que l'on peut croire a premiere vue. L'histoire est elle aussi intéressante croisant amour adolescent, fantastique et recherche de la vérité sur la mort de Christian, et les dialoques bien ficelés. De plus le format original de cette bd (petit format aux coins arrondis) en fait un magnifique objet.