Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

U n jeune lycéen mal dans sa peau, souffre-douleur de ses camarades, est soudainement pris en charge par un inconnu, un jeune adulte exubérant et pour le moins envahissant. Ce dernier entreprend d’initier son protégé aux fascinants mystères de la condition féminine…

Le jeu des dames est un album très étrange qui a de quoi déstabiliser plus d’un lecteur. Bien que située dans un contexte réaliste et contemporain, l’histoire est totalement absurde. Le récit en soi est parfaitement fluide et clair mais les scènes se succèdent sans véritable cohérence, toutes plus loufoques les unes que les autres. François Ayrolles n’est pas le premier auteur à développer des récits sur le mode de l'irrationnel. Par exemple, François Boucq a un objectif franchement humoristique avec Jérôme Moucherot, tandis que Marc-Antoine Mathieu joue avec les mots, la science et l’espace dans Julius Corentin Acquefacques. Mais dans le cas présent, l'objectif et le résultat sont plus ambigus. La démarche de l’auteur ainsi qu’un éventuel message sont en effet bien difficiles à cerner. Une réflexion sur les femmes ? L’amour ? Le mal-être d’un jeune homme introverti ?

Une chose est sûre, cette BD ne peut pas laisser indifférent. Facile à lire mais particulièrement absconse, il est probable qu’elle génère des réactions antagonistes, et parfois aussi décalées que le ton de l’album.

Par J-M Grimaud
Moyenne des chroniqueurs
3.0

Informations sur l'album

Le jeu des dames

  • Currently 2.27/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.3/5 (15 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.