Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

A rthur a 6 ans, il habite le quartier. Quand on le croise dans la rue, personne ne remarque qu'il est différent. Pourtant, il est sourd et la vie n'est pas toujours facile. Mais Arthur est malin et observateur. Ses yeux et ses mains lui permettent de découvrir le monde à sa manière.

Des mots dans les mains retrace une journée ordinaire d'un petit garçon comme les autres, à la différence près qu'Arthur n'entend pas. Ce qui n'empêche pas la scénariste Bénédicte Gourdon de l'avoir choisi comme narrateur de cette histoire. L'idée est très bonne car la fraîcheur de ce gamin de 6 ans transparaît à chaque case avec sa joie de vivre, sa naïveté mais également sa grande lucidité sur sa différence. Le récit est dans l'ensemble assez dynamique avec cependant un passage un peu longuet lorsque les enfants jouent au foot pendant la récréation. Cette partie endiablée est indispensable pour comprendre les difficultés du petit garçon face à un sport collectif, mais elle occulte sans doute d'autres situations qui auraient méritées d'être plus développées car la trentaine de pages qui composent ce récit s'écoulent rapidement. L'auteur aborde un sujet délicat en évitant l'écueil du trop plein d'émotion. Ouvrage néanmoins touchant, c'est une belle approche pour que l'enfant apprenne à rompre avec certains préjugés propres à ce qui n'est pas expliqué et l'ouverture à autrui.

Des mots dans les mains est ciblé pour les enfants avec une histoire simple et très efficace, les amenant à s'interroger sur la différence, rien de mieux que des images pour le leur expliquer. Le dessin de Malika Fouchier mélangeant à la fois des influences franco-belge et manga (pour les coupes de cheveux ou certains mouvements de personnages) et les couleurs acidulées sont autant d'atouts pour accrocher le regard des plus jeunes. Cet album est une réussite et qui selon la formule consacrée plaira aux petits comme aux grands. Une bande dessinée à mettre entre toutes les mains

Par D. Ollivier
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Des mots dans les mains

  • Currently 3.20/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.2/5 (15 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    pitilolo Le 14/04/2008 à 09:41:28

    Voilà clairement une BD pédagogique et sociale destinée aux enfants de moins de 10 ans. Tout y est fait pour attirer leur attention, le dessin qui tire sur le Manga et surtout les couleurs vives mais pas surchargées laissant finalement un dessin léger. Le scénario aussi nourrit leur appétit de distraction : sur les 30 pages on joue on s'amuse et surtout on apprend à mieux comprendre la différence d'un camarade. A hauteur d'enfant, le sujet est jovial, à hauteur d'homme l'émotion est là indiscutablement. Rien de larmoyant mais tout parent ne pourra pas s'empêcher de se mettre à la place de la maman au "sourire triste". Le tout étant que le message est positif et qu'on ressort de la lecture avec un grand et vrai sourire.
    A lire en famille !