Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Modeste et Pompon (Franquin) 60 aventures de Modeste et Pompon

28/02/2007 13415 visiteurs 7.3/10 (4 notes)

E n 1955, André Franquin est en première ligne d'un conflit qui oppose les auteurs et Charles Dupuis. N'obtenant pas gain de cause, le dessinateur vedette de Spirou claque la porte et ose commettre l'impensable, en signant un projet pour le rival de toujours : Le journal de Tintin. La dispute avec Dupuis sera vite résolue, et Franquin réintégré à Spirou dès 1956, mais le projet pour Tintin est lancé. Pendant cinq ans, Franquin va faire vivre un duo inattendu : un innovateur "perfectible" (cela ne vous rappelle rien ?) prétendant platonique d'une charmante ingénue. Elaborée en partie avec Greg, Goscinny et Peyo (excusez du peu !), la série va amener un peu d'humour "made in Spirou" au sein du journal de Raymond Leblanc, considéré comme plus sérieux, et va également participer à remettre au goût du jour le gag en une planche, tombé en désuétude depuis quelques années.

Déçu de quitter la rédaction de Spirou, il en regrettera vite l'ambiance conviviale, Franquin ne va pas perdre son humour pour autant. Il crée un couple classique, associant l'irascibilité, la maladresse et l'immanquable esprit "donneur de leçon" de l'arroseur arrosé, à l'admiration béate et naïve d'une jolie blonde. Humour potache et inutilement moqueur ? Non ! Le personnage tourné en ridicule n'est bien entendu pas celui que l'on croit, le père du futur Gaston est bien au-dessus de cela. Pompon, aussi jolie qu'elle soit, n'est que le paratonnerre attirant les fous rires sur un Modeste meurtri, ridiculisé et souvent l'objet de "complots" de ses voisins Ducrin et Dubruit, de son ami Félix ou des petits cousins de celui-ci. Des personnages secondaires, bien souvent indispensables à l'étoffe du héros, imaginés par ses fabuleux collaborateurs de l'époque. L'alchimie était telle que Franquin déclarait ne plus savoir de quel cerveau était sortie telle idée ou telle autre. Il était pourtant clair que Ducrin préfigurait un Lefuneste en herbe.

Graphiquement, Franquin est trop perfectionniste pour travailler à l'économie, sur cette série comme sur toutes les autres. Le trait enjoué, mi-gros nez, mi-réaliste, laisse la part belle à l'expressivité des visages et des onomatopées indispensables au ressort comique. Retranscriptions de son sens inné de l'observation qui fera si bien recette dans Gaston, les tableaux offerts sont autant de regards sur la société du moment avec l'esprit critique et acerbe qu'on lui connait. Parfaitement ancré dans les années cinquante, le design cher à l'auteur a parfaitement sa place ici. Il ne manque jamais l'occasion de mettre en scène du mobilier ou une sculpture improbable, si ce n'est pour son utilité humoristique. Ce ne sont pas encore des fauteuils en forme de main mais presque…

En 1959, André Franquin quittera Le journal de Tintin pour réintégrer définitivement la rédaction du journal Spirou. Il laissera à Dino Attanasio le soin de reprendre sa série. En éditant, fin 2006 à l'occasion des soixante ans du Lombard, un fac-similé reprenant les premières aventures de Modeste et Pompon, l'éditeur rend justice à une série qui mérite plus que d'être une simple parenthèse éditoriale d'un des plus grands auteurs de la bande dessinée franco-belge. Trop méconnus, restés dans l'ombre de Gaston Lagaffe et Spirou & Fantasio, Modeste et Pompon doivent pouvoir revivre leurs exploits au grand jour.



28 février 2007, 50 ans de la création de Gaston...
Spécial Franquin sur BDGest.com
:


Chroniques :
» Le cas Lagaffe
» 60 gags de Modeste et Pompon
» Le prisonnier du Bouddha
» Les robinsons du rail
» Les idées noires
» Le nid des marsupilamis

News :
» Gaston 50 : l'album événement
» Spirou n°3594 : spécial Gaston !
» Inauguration d'une fresque Gaston à Bruxelles
» 50 ans, oui, et après ?

Par T. Pinet
Moyenne des chroniqueurs
7.3

Informations sur l'album

Modeste et Pompon (Franquin)
60 aventures de Modeste et Pompon

  • Currently 3.95/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (42 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    mcberto Le 15/10/2006 à 23:52:15

    Pour les fans de Franquin, cette réedition est une aubaine. C'est avec nostalgie et plaisir que l'on relie les aventures de modeste. 60 gags qui n'ont pas vieilli.
    A lire pour le plaisir de ces vieux gags, qui nous ont tant fait rire il y a quelques années.