Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Jin 1. Volume 1

19/02/2007 7040 visiteurs 7.0/10 (1 note)

J in Minakata, neurochirurgien, est assailli de voix étranges depuis qu’il a opéré une tumeur crânienne ressemblant terriblement à un fœtus humain. Après une chute dans l’escalier de l’hôpital, il se réveille dans une forêt, 138 ans plus tôt, en plein combat de samouraïs. Ayant sauvé Tachibana en pratiquant une trépanation, il est accueilli par la mère et la sœur de celui-ci. Dépourvu de tout équipement moderne, Jin aide les malades qu’il croise et dont le nombre augmente lorsqu’une épidémie de rougeole se déclare.

Jin propose une histoire basée sur la confrontation d’un chirurgien d’aujourd’hui et de la réalité de la fin de l’époque Edo. Ce saut dans le passé rappelle évidemment Zipang, à ceci près que le héros ne s’interroge pas beaucoup sur les répercussions qu’il pourrait y avoir, trop occupé qu’il est à vivre au jour le jour dans un environnement inconnu. De plus, le phénomène qui a amené cette situation s’annonce riche en promesse pour la suite.

L’album offre aussi un aperçu intéressant des connaissances médicales à la fin du Shogunat et de la perception de la médecine occidentale – « hollandaise » - par la population japonaise. L’auteur rend bien la méfiance dont Jin fait l’objet avec ses méthodes proches des pratiques européennes de l’époque, ainsi que l’état d’esprit de son personnage. Cela confère alors une intensité toute particulière aux scènes de soins, qui deviennent autant de prouesses et de tests pour le neurochirurgien, réduit à utiliser les moyens du bord et la trousse d’urgence qu’il avait lors de sa chute. Par ailleurs, les explications sur les actes médicaux pratiqués par Jin ajoutent une touche authentique et posent le personnage dans son rôle.

Jin est doté d’un découpage classique et d’un style graphique réaliste. Précis et détaillé, le dessin de Motoka Murakami devient d’une grande minutie lorsqu’il représente des opérations, comme celle de la trépanation de Tachibana ou bien l’extraction de la tumeur au début du volume. Les nombreux décors, très soignés, donnent également une bonne idée du Japon de la fin de l’époque Edo.

Ce premier tome est prometteur et annonce une histoire passionnante. Affaire à suivre !

Par M. Natali
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Jin
1. Volume 1

  • Currently 4.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (17 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    samoe55 Le 20/02/2007 à 13:38:19

    Un neurochirurgien de notre époque qui se retrouve, transporté en 1862 à EDO (ancien nom de Tokyo), à soigné des malades dans des situations bien différentes de celles qu'il a connu...
    Un manga d'une excellente précision... En effet, toutes les scènes de chirurgie sont détaillées très fidèlement à la réalité...
    Le dessin de Murakami ne fait qu'ajouter du réalisme à cet excellent livre...