Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Le marteau des sorcières 2. Man Aces Cemjk

05/02/2007 8916 visiteurs 8.0/10 (1 note)

L ondres, fin août 1888. L'Angleterre victorienne tremble sur ses bases à cause des meurtres en séries perpétrés par Jack the Ripper. Alors que l'enquête officielle piétine, un mystérieux message codé, caché sur les lieux des crimes, retient l'attention de Logan Mercury, journaliste d'investigation. Juste trois mots : Man Aces Cemjk. Il soumet l'énigme à ses distingués amis Walter Woolcoat, éminent linguiste, et Devin Devries. Woolcoat blêmit. Le soir du premier assassinat, il a retrouvé le dernier exemplaire du Marteau des Sorcières, le plus fameux traité en démonologie de l’histoire humaine, dans une vieille malle au fond d'un recoin de l'hôtel particulier dans lequel il venait d'emménager : Man Aces Cemjk est le titre d'un chapitre inachevé du livre maudit.

Par rapport au premier tome, l’intrigue de Man Aces Cemjk apparaît beaucoup moins brouillonne. Elle a été épurée des nombreuses tirades ésotériques qui parcouraient Warul et le scénariste, Siro, se permet de temps en temps quelques pauses salutaires afin de donner des informations supplémentaires et de permettre au lecteur d’intégrer les nouvelles données de l’enquête. Plus « réaliste » donc et aussi mieux maîtrisée, l’histoire nous fait suivre pas à pas les investigations de Logan Mercury, distillant au compte-goutte les éléments de réponses et faisant apparaître de manière très subtile la nature fantastique de cette enquête apparemment si rationnelle. Les aventures de Mercury permettent également au lecteur de se plonger dans une description fort juste de l’Angleterre victorienne, avec ses charmes et ses contradictions, entre la violente misère des bas quartiers et la dure et inconsciente rationalité des clubs de gentlemen. Enfin, Siro parvient, dans ce deuxième numéro, à mieux expliquer le fil conducteur de la série.

Issu des techniques de l’illustration et de la publicité, le dessin de Jean-Christophe Thibert est tout à fait admirable et ne laissera, sans doute, personne indifférent. Son trait est réaliste et précis à l’extrême tout en permettant une certaine liberté et caricature afin de faire ressortir les expressions faciales. Même pour les couleurs, Thibert joue entre réalisme et fantaisie, privilégiant de manière très discrète les couleurs sombres afin d’accentuer le caractère inquiétant de l’histoire. Sa description de Londres sonne juste et les pauses scénaristiques lui permettent de dessiner des magnifiques peintures de la ville et de ses habitants.

Man Aces Cemjk dispose de nombreux atouts, l’histoire gagnant en clarté et le dessin restant à un haut niveau de qualité. Au final, le seul défaut que l’on peut trouver à cet album se situe au niveau des délais : quatre ans, c’est beaucoup mais quand on voit le résultat, on peut difficilement en vouloir aux auteurs…

Par A. Legrain
Moyenne des chroniqueurs
8.0

Informations sur l'album

Le marteau des sorcières
2. Man Aces Cemjk

  • Currently 3.66/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.7/5 (29 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    zaaor Le 16/08/2007 à 18:13:22

    Plus aisé à comprendre que le premier tome mais garde de sa complexité
    initiale. L'auteur se permet de tirer sur les castes sociales et les problèmes
    épineux de l'ère victorienne. J'ai vraiment hâte de voir à quel cas historique se
    transposera la troisième et dernière enquête.

    Le dessin est toujours aussi prenant. Une impression de trois dimension se fait
    saisir à presque toutes les planches. Seul bémol; on dirait qu'ils ont tous le
    même visage étant donné la similarité entre les habillements propres à l'ère
    victorienne et l'homogénéité des trais de visage.