Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

E n cherchant une pivoine, Song Gui-Xiang découvre l’amour mais les élans de son cœur sont contrariés par les besoins de sa carrière de mandarin. Le jeune Ru-Chun s’éprend de la fille-papillon qui lui a abandonné son étole. Dans une montagne où les tigres terrorisent les villageois, un voyageur rencontre une damoiselle mystérieuse là où nul homme n’habite. Héritier des Hoshina, un adolescent entreprend de briser la malédiction qui pèse sur sa famille pour l’amour de sa sœur jumelle.

Recueil de quatre nouvelles, La Voix des fleurs plonge son lecteur dans l’univers des contes chinois et japonais mettant en scène des amours contrariées ou impossibles. Dans ces légendes, les femmes sont en fait des fleurs ou des animaux – papillon, serpent, tigre – dont s’éprennent de jeunes lettrés, moines ou voyageurs. Eprise de ce genre, Natsuki Sumeragi décline ses quatre récits dans la plus pure tradition. Le traitement est donc classique et on retrouve le double niveau de lecture propre à ces contes. En effet, au-delà de ces idylles singulières, c’est la relation de l’humain avec la nature et les esprits qui l’habitent qui est mise en avant.
La narration est portée par un dessin à la fois simple et élégant dont le trait sinisant n’est pas s’en rappeler celui de quelques manhua (The Celestial Zone par exemple). Il rend bien l’atmosphère particulière, médiévale et raffinée des histoires, l’ensemble rappelant le beau film de Taiji Yabushita, Le Serpent blanc.

Sans être un grand manga, La Voix des fleurs se laisse lire avec plaisir. Un titre à ne pas bouder.

Par M. Natali
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

La voix des fleurs

  • Currently 2.10/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.1/5 (10 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.