Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Une âme à l'amer 2. Akt. 2

15/01/2007 6222 visiteurs 7.3/10 (3 notes)

T erry et Mélina ne vivent plus, ils ne font que survivre en se raccrochant aux souvenirs de leurs bons moments. Pendant que Melinda cherche les raisons cachées de la "rupture", Terry se noie dans ses fantasmes jusqu'à se brûler les ailes et revenir à sa réalité. Et la réalité lui est rappelée par le capitaine Lieubac et le lieutenant Néglia chargés de l'enquête sur le meurtre de M. Glommel, l'ancien patron de Terry. Le rôle de Marco, terré derrière ses fenêtres peintes en noir, apparaît petit à petit.

Jean-Christophe POL a des aptitudes à broyer du noir. "A rien ni personne. A ce sac plastique triste qui chante ses lambeaux sur les lendemains d'un grillage. Merci qui ?" en début d'album en est la preuve. L'auteur semble désabusé et ne pas vouloir d'un avenir heureux pour ses héros. Terry et Melinda ne sont pas sortis de leur univers sordide… Et pourtant Jicépol sait distiller l'espoir en soufflant le chaud et le froid, le bonheur et la tristesse sur un couple dont la femme s'est réfugiée dans le mutisme de la culpabilité et dont l'homme trouve refuge dans ses fantasmes et autres illusions perdues.. Le premier tome amène un goût de pitié pour celui qui gravit le dos courbé cette pente sombre de la couverture, l'akt. 2 laisse une sensation de désespoir lorsqu'il dégringole contre un mur si noir après être passé par une courte résurrection. L'humour et le mystère sont néanmoins là pour alléger le tout et conserver un air à peu près sain et respirable, comme peut l'être celui, vicié, de Marco.

Avec toujours autant d'audace graphique pour un découpage au service de la narration, passant allègrement du gaufrier classique à la planche sans limite de trait et de couleurs, l'auteur se surpasse une nouvelle fois. Deux pages se suivent et ne se ressemblent pas, si ce n'est dans la volonté de transmettre un sentiment en opposition avec le précédent. Le récit est pensé comme un tout et nulle association n'aurait pu permettre une telle osmose. Le terme "auteur complet" trouve ici sa définition la plus vraie.

Faire l'effort de lire une histoire âpre pour y découvrir l'émotion, ce n'est que l'amer à boire.

Par T. Pinet
Moyenne des chroniqueurs
7.3

Informations sur l'album

Une âme à l'amer
2. Akt. 2

  • Currently 3.43/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.4/5 (21 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.