Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Cosmos (Kim)

05/01/2007 4965 visiteurs 5.0/10 (4 notes)

D eux hommes et deux femmes – un couple et d’anciens amants - se retrouvent dans un appartement sombre aux murs olivâtres. De ces retrouvailles impromptues entre Si-U, Yeon-Hui, Eun-Jeong et Ji Cheol jaillissent pensées et souvenirs. Les récits de chacun se succèdent et se mêlent jusqu’à l’issue fatale.

Cosmos déroute par la narration fluctuante de ses sept épisodes et l’impression qu’on a de ne pas tout saisir de ces récits à plusieurs voix dans lesquels le rêve pénètre sans cesse la réalité. Lire l’analyse du bédélogue coréen Kim Nak-Ho, en postface, n’est pas un luxe et permet d’obtenir quelques clés de compréhension.

Les histoires ne suivent aucun ordre chronologique précis mais sont clairement encadrées par « Vert olive » et « Partouze et océan » qui marquent le début et la fin de la rencontre des quatre protagonistes. L’auteur, Kim Sung Jun, semble avoir voulu tenter quelques expériences narratives audacieuses mais la trop grande disparité qui en découle nuit à l’ensemble. Pourtant, l’idée de présenter la rencontre de « Vert olive » selon quatre points de vue, ou celle de sortir complètement du cadre traditionnel de la bande dessinée dans « Ma rue » et « Partouze et océan » sont intéressantes. Le dessin souffre également de ce trop grand éclectisme tout en montrant l’étendue des possibilités graphiques de l’auteur selon les nouvelles. On retrouve également cet aspect dans la succession des pages en noir et blanc et de celles en couleurs, ou façon sépia.

Cosmos est un manhwa inclassable qui laisse l’impression que son auteur cherche son style ou offre au lecteur une palette complète de ce qu’il peut faire, sans pour autant convaincre totalement celui-ci tant l’ensemble est disparate.

Par M. Natali
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Cosmos (Kim)
Cosmos

  • Currently 2.33/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.3/5 (9 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.