Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Welcome to Hope 1. Deux droites parallèles...

20/12/2006 7749 visiteurs 7.6/10 (5 notes)

D éjà associés chez Soleil pour la série Règlement de contes, les deux Damien (Marie et Vandenstraeten) troquent l’Ouest sauvage et les contes enfantins classiques pour le rayon ‘polar sordide’ de la collection Grand Angle de chez Bamboo.

Dans un petit bled perdu au fond du Kansas répondant au nom de «Hope», la plupart des habitants vivent dans l’espoir de pouvoir un jour quitter ce patelin paumé. Là, une seule route d'accès où personne ne passe, quelques motels crasseux, des petits bars mal éclairés et enfumés, une ambiance rurale du fin fond des States propice au cauchemar qui va percuter le destin des deux principaux protagonistes de ce récit. Décor et ambiance de descente aux enfers pour Scott, le joueur de poker qui voit très vite sa chance tourner et Cody, le garagiste minable qui réussit à se retrouver dans une chambre d'hôtel en compagnie de l’inaccessible serveuse du saloon local.

La couverture, sombre, attire immédiatement l’attention et préfigure le contenu de ce polar jubilatoirement noir. Le récit cueille dès la première page, l'intrigue prend aux tripes et l'attention ne se relâche plus avant la fin. Comme dans d’autres chefs-d’oeuvre du genre, via un procédé de narration en voix off qui fait penser à Frank Miller, le lecteur s’installe au cœur du raisonnement des personnages. Cela permet de suivre la spirale dans laquelle les deux protagonistes de cette trilogie sont entraînés.

Comme le titre de ce tome laisse présager, l'histoire assez simple, basée sur deux destins parallèles, invite à accompagner tour à tour ces deux individus, en passant habilement d’un parcours à l’autre. Le rythme est habilement dosé, le suspense va crescendo jusqu'à la dernière page, distillant son lot d'abominations et d’horreurs qui se cache derrière ce décor typiquement américain.

Le graphisme précis et très clair peut surprendre dans un premier temps. Une certaine logique aurait voulu qu'il se mette au diapason de l'histoire en adoptant des tons en accord avec l’ambiance glauque et malsaine installée par l’histoire. La faute peut-être à une couverture saisissante qui marque l'esprit au point d'attendre que chaque case en reprenne le style. Pourtant, il n'y a pas de reproche particulier à lui faire tant il soutient le récit de manière convaincante et contribue à la lisibilité de cet album.

Au final, dans le genre polar noir, Deux droites parallèles positionne Welcome to hope comme Le coeur de Telenko l'avait fait pour Berceuse assassine : un premier volet qui place la barre très haute en matière de promesses. Avec un titre pareil c'est un moindre mal...

Par Y. Tilleuil
Moyenne des chroniqueurs
7.6

Informations sur l'album

Welcome to Hope
1. Deux droites parallèles...

  • Currently 3.70/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.7/5 (66 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    BIBI37 Le 15/06/2011 à 23:10:26

    Critique acide d'une Amérique profonde à lire aussi bien au premier qu'au deuxième degré.
    Excellent polar avec de "vrais" personnages ni tout blanc ni tout noir.
    Une réussite.
    7/10.

    Hugui Le 09/12/2007 à 19:55:22

    Très noir, très dur, très bien dessiné, à ne pas lire par temps de cafard, mais une bd qui tient en haleine.
    Les filles sont un peu trop belles et les méchants un peu trop affreux pour être réalistes, mais c'est ce qui laisse un peu d'espoir après avoir lu, ouf ça ne peut pas être la réalité !

    yvantilleuil Le 30/09/2006 à 16:29:31

    «Satisfait ou remboursé», «coup de cœur», «indispensable» ... il y a des libraires passionnés par le neuvième art qui ont le courage de tenter de diriger les achats de leurs clients vers certains albums et cela malgré des goûts et des couleurs qui varient souvent énormément d’un lecteur à un autre. Pour ma part, le libraire peut garder mon pognon car cet album « coup de cœur » est bel et bien déjà un indispensable parmi mes achats de 2006.

    Déjà, il y a cette couverture bien sombre, qui attire immédiatement l’attention quand on balaye du regard les (trop) nombreuses nouveautés étalées dans les librairies. Une couverture bien sombre tout comme le contenu de ce polar judicieusement noir.

    Une narration qui vous cueille dès la première page, vous prend aux tripes et ne vous lâche plus avant la fin. Une voix off qui, tout comme dans d’autres chef-d’oeuvres du genre, tels que "Sin City" ou "Berceuse assassine", vous emmène au cœur du résonnement des personnages. Une narration qui va nous permettre de suivre la descente aux enfers des deux protagonistes de cette trilogie : Scott, le joueur de poker et Cody, le garagiste.

    Une histoire pourtant assez simple, basée sur deux histoires parallèles, où l’on va accompagner tour à tour ces deux individus, en passant habilement d’une histoire à l’autre. Un rythme excellent, un suspens que l’on devine encore plus grand sur la page suivante et qui nous emmène crescendo vers la dernière page.

    Comme décor, un petit bled perdu au fond du Kansas répondant au nom de «Hope», car la plupart des habitants y vivent dans l’espoir de pouvoir un jour quitter ce patelin paumé. Une seule route où personne ne passe, motels crasseux, petits bars mal éclairés et enfumés, une ambiance du fin fond des States, décor propice au développant de ce thriller sombre qui emmène lentement ses lecteurs vers l’abomination et l’horreur qui se cache derrière ce décor typiquement américain.

    Le graphisme précis et très clair pourrait être un peu plus sombre afin de contribuer un petit peu plus visuellement à l’ambiance glauque et malsaine installée principalement par la narration et l’histoire. Mais, même si le dessin n’installe pas cette ambiance glauque dans chaque case comme il le fait brillamment sur la couverture, il la suit très bien et contribue à la lisibilité excellente de cet album.

    Bref, le meilleur début de triptyque depuis "Berceuse assassine" dans le genre polar noir !

    edgarmint Le 10/09/2006 à 19:59:42

    Lu aujourd'hui, du Jim Thompson en BD : du bien noir comme il faut, des personnages irrécupérables. Dans ce genre, cette BD est une belle réussite tant au niveau narration qu'au niveau dessin.

    Je conseille aux amateurs.

    madlosa Le 16/08/2006 à 18:24:24

    Je n'ai aimé ni les dessins, ni les couleurs. Les personnages me semblent figés dans des stéréotypes et le scénario ressemble trop à une mauvaise série noire. Attendons le second volet pour voir...éventuellement.