Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Empire (Pécau/Kordey) 1. Le Général fantôme

11/12/2006 9699 visiteurs 5.3/10 (3 notes)

1799. Au lieu d’abandonner son armée en Egypte, Napoléon la reprend en main et parvient à conquérir l’Empire Ottoman. Allié au Shah de Perse, l'Empire français se lance à la conquête des Indes. Quinze ans plus tard, alors que les Anglais s'accrochent à la partie orientale du Bengale, les Français subissent leur première défaite. Une rumeur court alors sur un nouveau général anglais aussi doué que mystérieux. Savary, le chef des services spéciaux français, dépêche deux de ses meilleurs éléments, le capitaine de Saint-Elme et le scientifique spécialiste de l’occulte Charles Nodier. Leur mission : découvrir l’identité de ce général fantôme et le neutraliser.

Petit à petit, l’Uchronie (*) fait son chemin au sein du 9è art et c’est tant mieux car ce genre a généralement le don d’augmenter la créativité des auteurs. Basé sur une connaissance assez poussée tant du Premier Empire (le vrai) que de l’Inde, le postulat uchronique, bien qu’invraisemblable, apparaît complètement crédible aux yeux du lecteur. Ainsi, certaines inventions de l’époque et même des personnages historiques (pour certains, déjà morts en 1815 dans la réalité) apparaissent dans le récit afin de le crédibiliser. Le lecteur est complètement transporté dans cette Histoire alternative qui voit le théâtre d'opérations des guerres napoléoniennes se situer non pas en Europe mais sur le continent asiatique.

Afin de pimenter son récit, le scénariste se permet même de le saupoudrer, sans excès, de Steam-Punk et d’un peu de fantastique. La technologie à la vapeur est poussée à ses extrémités (tanks, cuirassés, dirigeables) et les inventions d’un certain monsieur Volta commencent à être exploitées. De plus, certains éléments fantastiques comme des Djinns ou des références aux légendes celtiques ne sont jamais loin. On appréciera également les subtiles allusions à la littérature de l’époque tels que Frankenstein, Le Livre de la Jungle ou le Tour du Monde en 80 jours.

Non content d’avoir développé un décor extrêmement riche, le scénariste nous plonge également dans un récit d’aventure et d’espionnage pur jus, qui se suffit à lui-même. En aucun cas, il ne sert que de support à l’environnement uchronique (un défaut largement répandu dans ce genre littéraire). Servie par les personnalités antagonistes mais complémentaires des deux personnages principaux, la narration est des plus nerveuse et cohérente.

Quant aux dessins, Kordey évite les nombreuses approximations auxquelles il nous avait habitués dans les quatre premiers tomes de l’Histoire secrète. Son dessin est clair et parvient à tirer profit au maximum du postulat uchronique. On regrettera néanmoins l’utilisation de couleurs trop sombres pour les machines (comme les cuirassés ou les tanks), ce qui empêche d’apprécier le travail de Kordey à sa juste valeur. Enfin, un léger relâchement du dessin apparaît de temps en temps d’une case à l’autre, léger défaut qui ne gâche pas vraiment la lecture mais qui devra néanmoins être corrigé.

Après une Histoire secrète fort décriée, le scénariste Pécau semble être arrivé à trouver la juste alchimie entre Uchronie, fantastique et steam-punk. Servi par un dessin plus que correct de Kordey et maîtrisant parfaitement son ouvrage, il propose un récit imaginatif, tout à la fois crédible et prenant.


(*) Pour ceux qui ne le sauraient pas, l’Uchronie est un genre narratif dans lequel l’auteur change un évènement historique, ce qui a comme conséquence, via un effet papillon, de bouleverser complètement l’Histoire et de créer alors une Histoire alternative

Par A. Legrain
Moyenne des chroniqueurs
5.3

Informations sur l'album

Empire (Pécau/Kordey)
1. Le Général fantôme

  • Currently 3.17/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.2/5 (59 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    MAL75 Le 27/10/2018 à 16:42:18

    Quelle imagination ! Quels dessins (pourtant inégaux) ! quel scénario ! Quels personnages ! Une série aussi géniale que bizarre. C'est pour une série comme celle-là que je resterai à jamais amateur de BD !

    PS : hé oui, encore le duo de génie "Pécau + Kordey".

    FRichemond Le 10/04/2018 à 08:41:06

    J’ai absolument adoré !
    J’aime cet humour décalé, l’idée de départ très originale, cette pointe de fantastique mêlés à des connaissances historiques sérieuse.
    Bravo.
    Le scénario, la narration, le dessin inégal et pourtant uparfait...
    une de ces bds qui fait que je reste avant tout une lectrice de bandes dessinées.

    centuryschoolbook Le 29/01/2010 à 15:30:31


    " J'aurais atteint Constantinople et les Indes, j'eusse changé la face du monde." écrivait Napoléon à Ste Hélène
    Je ne suis pas un inconditionel de l'uchronie, mais là, j'ai franchement acroché. Une belle maîtrise scénaristique, laissant entrevoir beaucoup de possibilités pour les tomes suivants, qui,plus, met en appétit, et un tandem de héros attachant,même si l'opposition des styles n'a rien de novatrice. Il ya de nombreux ingrédients pour que la sauce prenne, en n'oubliant pas la finesse des dialogues.
    L'histoire revisitée est plausible.
    Hélas, sans être décevant, le dessin me paraît inégal. De très belles réussites, malgré une pénombre trop omniprésente à mon goût.

    voltaire Le 02/09/2008 à 15:24:45

    Une uchronie pure steam punk. Les référents sont assez astucieux et dénotent de vraies connaissances du scénariste.
    Malheureusement dans ce genre d'affaire, l'aspect guerrier se doit d'être passionnant; ce qui n'est pas tout à fait le cas. Si les dessins étaient à la hauteur de la couverture, cela serait fabuleux ce n'est pas tout à fait le cas non plus mais n'est pas aussi catastrophique qu'annoncé.

    Au global un album à lire, au moins pour son originalité !

    vialtaz Le 10/02/2007 à 14:17:08

    Alors que j'apprécie habituellement ce genre de Bd, là j'ai detesté. Je n'aime pas les dessins, que je ne trouve pas vraiment adaptés à ce type de Bd, les couleurs sont sans expression, et trés monotones. Quand à l'histoire je ne suis pas arrivé a suivre le fil. Pourtant je l'ai relu plusieurs fois...et sans jamais pouvoir la finir. A eviter.

    didg73 Le 23/12/2006 à 18:15:27

    Il sagit d'une bd qui se laisse lire avec de l'humour et également un peu de culture général, on avance dans cette ouvrage avec plaisir mais il va falloir attendre le second volume pour savoir si l'on a affaire a une série qui restera inoubliable.

    mougenot Le 18/11/2006 à 10:21:37

    Bizarrement je ne suis pas arrivé à me laisser convaincre par cette bd. Je n'adhère pas au dessin, qui manque souvent de précision. L'histoire est parfois ambiguë, laissant quelques doutes subsister. Une petite déception qui sera, et je l'espère, effacée avec la suite de cette série...prometteuse?

    madlosa Le 15/10/2006 à 18:41:52

    Cette série n'est pas sans rappeler Hauteville House sauf que la période est différente. On s'attache cependant à ces nouveaux héros, l'humour et l'action sont là. Mais attention, à confirmer !