Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Fikrie

13/11/2006 8674 visiteurs 7.0/10 (2 notes)

T om part travailler comme coopérant à Djibouti, pour y intégrer le service culturel. Pour lui, tout est nouveau dans cette Afrique de l'Est dont il ne connaît que les descriptions que Rimbaud en a faites. Il laisse à Paris son amie, persuadé qu'elle viendra sous peu emménager avec lui et qu'ils découvriront ensemble la ville et le pays. Mais arrivé à Djibouti, les beaux yeux de Fikrie, sa domestique, le feront chavirer.

Le scénario de Fikrie n'est pas des plus compliqué, ni non plus des plus classiques. Il y a dans cet album une volonté de dire le vrai, de dire comment se passent les séjours des coopérants en Afrique, mais aussi de dire doucement la désillusion d'un homme qui a des idéaux parfois un peu trop beaux pour le monde dans lequel il vit. Joël Alessandra ne fait pas de concessions au romantisme ni aux légendes des ambassades, et c'est peut-être pour ça que son récit n'en est que plus poignant. Les chapitres entrecoupés d'extraits de poèmes d'Arthur Rimbaud adoucissent le propos, tout en faisant redécouvrir la voix d'un poète dont, à force de le magnifier, on a oublié qu'il n'était qu'un gamin ébloui par l'univers.

Travail au stylo, à la plume ? En tout cas, les personnages de Joël Alessandra sont abrupts et, ne seraient ces grands yeux miroirs des émotions et preuves d'un long travail sur le graphisme, on pourrait trouver son trait baclé. Les aquarelles des couleurs, elles, sont un plaisir des yeux, et montrent à l'instar d'Abdallahi que l'Afrique est particulièrement belle au pinceau. Certaines cases sont de véritables petits tableaux, et on ne louera jamais assez la simplicité et l'expressivité de la couverture.

Un très bon album de la Boîte à Bulles qui, à première vue, n'avait rien d'extraordinaire. Une belle surprise donc, comme on aimerait en avoir très souvent !

Par Léga
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Fikrie

  • Currently 2.83/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.8/5 (12 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.