Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

L a guerre contre les « jaunes » est déclarée, la mobilisation est générale. Arthémus, artiste en herbe, doit ainsi laisser sa jeune compagne sur le quai et embarquer en tant que matelot alors qu’il n’a pas le pied marin, loin s’en faut. Très vite, l’eau et la solitude lui pèsent et le délire commence à se faire sentir.

BD de près de 150 pages en format poche, Tous les matelots n’aiment pas l’eau est d’abord intrigant par sa forme peu commune mais risque toutefois de passer inaperçu dans bien des étals. C’est un petit livre au graphisme engageant, avec un trait net, précis et plein d’énergie, dans un style caricatural. L’histoire est ensuite parfaitement en accord, offrant une aventure sur un ton léger et amusant, tout ce qu’il faut pour passer un moment de lecture des plus agréables. Mais tout se focalise ensuite très vite sur les délires d’Arthémus. Au départ, leurs apparitions sont fort judicieuses pour dépeindre le malaise qui s’empare du marin, mais cela devient rapidement lassant lorsque le récit n’apparaît plus comme une suite de divagations sans queues ni tête. Le semblant d’intrigue est totalement délaissé, pouvant laisser le lecteur quelques peu sur sa faim, frustré de ne pas connaître l’aboutissement du voyage.

Lorenzo et Fabrice Colin signent ici leur premier ouvrage. Il en ressort des qualités évidentes, mais le changement radical dans la direction que prend l’histoire risque malheureusement de déstabiliser plus d’un lecteur.

Par J-M Grimaud
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Tous les matelots n'aiment pas l'eau

  • Currently 2.20/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.2/5 (5 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.