Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Galata 2. L'ermite des météores

28/08/2006 4748 visiteurs 4.0/10 (1 note)

L 'obstination du prévôt Ogier de Murol à retrouver les assassins du poète Pierre Laforest (tué à sa place au début du premier tome) et ses accusations à l'encontre du fils du Doge de Venise ont pour effet de plonger le quartier populaire dans un semi-chaos. Après avoir échappé à une nouvelle tentative d'assassinat, par empoisonnement cette fois, il reprend de plus belle son enquête et découvre que Pierre Laforest n'est pas mort par erreur. Celui-ci ne serait pas uniquement un poète en quête de reconnaissance...

Malgré un genre relativement peu exploité en BD, le polar historique, la collection Dédales des Humanoïdes Associés peine à réellement séduire. Un certain manque d'originalité est la raison principale de ce constat purement subjectif. Galata en est l'un des exemples les plus significatifs.

Certes l'histoire se tient et s'agrémente de nombreux rebondissements. Mais la plupart d'entre eux sont courus d'avance. LA surprise de ce deuxième tome était notamment devinée et attendue dés la moitié du premier tome. D'autres péripéties paraissent un peu grosses et entachent la relative vraisemblance de l'histoire, c'est le cas de la prétendue résurrection miraculeuse du prévôt. De plus, ce personnage est on ne peut plus antipathique en raison de son arrogance exacerbée, tandis que ses ennemis gagneraient à être moins caricaturaux dans leurs actes et paroles. Heureusement, le jeune "Garofette", grâce à ses inventions plus ou moins utiles et à sa naieveté attendrissante, égaie légèrement un casting décidément trop sérieux et froid.

La froideur, voilà ce qui caractérise le graphisme de Galata. Le dessin souffre encore des imperfections rencontrées dans le premier tome. Le trait du dessinateur, si propre et parfait de prime abord, se révèle impersonnel. La mise en couleur informatique accentue un peu plus cette impression tout en tentant de cacher les erreurs graphiques, tandis que les teintes utilisées, trop aggressives, finissent de lasser.

Avec L'Ermite des Météores, le polar se déroulant dans l'Empire Ottoman au début du XVIe siècle ne parvient toujours pas à captiver, ni même à éveiller un semblant de curiosité...

>> Lire la Chronique du Tome 1, Le Poète Assassiné

Par R. Bézard
Moyenne des chroniqueurs
4.0

Informations sur l'album

Galata
2. L'ermite des météores

  • Currently 1.87/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 1.9/5 (15 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    voltaire Le 12/11/2008 à 12:02:56

    Enfer et damnation !
    Couillonade et foutage de gueule !
    Alors que l'histoire devait se dérouler en deux albums, voilà qu'on s'aperçoit qu'il en faudra 3 ! Passe encore mais le plus déplorable est que ce troisième album ne viendra sans doute jamais, Les Humanos ayant laissé tomber la collection Dédales.

    Bon d'accord cette série Galata n'était pas la meilleure de la collection (encore que l'idée de se balader dans les Météores soit excellente) mais quand même nous lâcher comme cela aux 2/3 de l'histoire n'est pas très fair play !