Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

80 jours

24/08/2006 5571 visiteurs 7.0/10 (3 notes)

E dmond vient juste d’avoir 80 ans et les médecins lui ont fait comprendre qu’il ne se lèverait plus jamais. Ca a débuté avec la canne, puis est venue la chaise roulante et enfin le lit. Pourtant depuis que Juliette s’occupe du vieil Edmond, il va beaucoup mieux. Jour après jour, ils peuvent voir les progrès accomplis par le vieillard. Quand au quatrième jour il marche de nouveau, tout s’éclaircit et l’évidence apparaît à ses yeux : chaque jour qui passe, Edmond rajeunit d’un an. Au cinquième jour, il n’a plus que 75 ans, au dixième, 70 ans et ainsi de suite.

Olivier Guéret et Nicolas Vadot, co-scénaristes, signent chez Casterman un surprenant conte fantastique. Le principe de remontée dans le temps permettant nombre de divagations, ils savent ici tenir en haleine le lecteur. En effet de multiples interrogations viennent à l’esprit d’Edmond : comment le processus va-t-il évoluer ? Pourquoi cela m’arrive-t-il à moi ? Et surtout, que va-t-il se passer à la fin du quatre-vingtième jour ? Et même si l’enthousiasme du vieillard qui reprend goût à la vie est communicatif, l’égrainage méticuleux des jours contribue à créer une ambiance pesante. Jour après jour, de nouveaux événements relancent la machine : la vue et l’ouïe qui reviennent, le regard des femmes qui change, le corps qui répond de nouveau, mais parallèlement la même question sur la fin annoncée revient à l’esprit.

A quoi faut-il penser d’ailleurs ? Au passé ou au futur ? En plus de parfaitement représenter graphiquement la vie d’Edmond qui s’écoule à l’envers, les auteurs se permettent de laisser passer quelques jours sans nous le montrer, laissant l’esprit imaginer les transformations qui ont dû s’opérer.

Réussite totale que cette petite fable, qui rappelle parfois dans le même style de narration, l’Outremangeur de Benacquista et Ferrandez. Malgré une couverture peu réussie, le dessin est très pointu et c’est un plaisir de suivre les évolutions physiques, et morales, du personnage principal.

Par J. Léger
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

80 jours

  • Currently 3.40/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.4/5 (25 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.