Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Le territoire 4. Frontière

08/08/2006 7714 visiteurs 6.8/10 (4 notes)

D ans le coma, Nigel Byrne entre en contact avec Kristie qui lui demande son aide pour quitter le "Territoire" et revenir chez les vivants. Plein d'une énergie nouvelle et accompagné de Kate, sa femme délaissée, il va tout donner pour aider son nouvel amour. Par ailleurs, Jo et Wendy se rendent à Hong Kong pour en apprendre un peu plus sur ce fameux "Territoire" et le terrible évènement qu'il semble annoncer.

Corbeyran, prolifique scénariste, démontre son talent d'alchimiste lorsqu'il intègre l'univers du peintre Jean-Pierre Ugarte dans un de ses récits fantastiques. Comme lui, lorsque pour la première fois il contemple les fresques du peintre, le lecteur est envouté par ce Territoire. Et là, tout s'explique ou plutôt Corbeyran l'explique lui-même à la fin de l'album, ce sont les peintures qui ont inspiré l'histoire dessinée par Espé. Comme dans les précédents, ce tome ne regorge pas d'images des toiles d'Ugarte, exceptés celles présentées dans le supplément réservé à la première édition, elles sont savamment distillées pour entretenir le suspens de ce thriller. Nigel, Kristie, Kate et les autres ne sont que des faire-valoir pour mieux stigmatiser l'intérêt d'une dimension parallèle si attrayante et effrayante à la fois.

Le dessin d'Espé n'arrive pas à supplanter ou seulement égaler le plaisir offert par la vision des peintures. Sans être désagréable, il manque de relief, le jeu de la comparaison le faisant paraître fade. Le scénario n'est quant à lui pas des plus exceptionnels pour le traditionnel album de transition, mais il maintient suffisamment la tension pour susciter le désir de poursuivre la lecture de la série. A noter quelques ressorts dramatiques superflus.

La question reste posée : ne serait-il pas préférable de se plonger dans un ouvrage traitant de l'œuvre du peintre ? Chaque lecteur apportera sa réponse.

>>> Visitez le site de J.P. UGARTE

Par T. Pinet
Moyenne des chroniqueurs
6.8

Informations sur l'album

Le territoire
4. Frontière

  • Currently 3.37/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.4/5 (43 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    BIBI37 Le 28/01/2012 à 18:31:18

    Une grosse baisse de régime dans le scénario. On tourne en rond et on patiente avec un peu d'érotisme facile.
    Les dessins sont excellents mais ne nous font oublier toutes les lacunes de l'histoire. Par exemple : le héros est visiblement touché par balles au thorax dans le tome 3 mais le médecin annonce que la balle a ricoché sur l'os temporal (bizarre pas de blessures à la tête!!) Et quelques pages plus loin la femme de Nigel tire à bout portant sur nos 2 amants pourtant enlassés et un seul succombe, la balle aurait du traversé..
    Une série en grand danger.
    Un gâchis total.
    5/10