Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les aquanautes (Parnotte et Mallié) 5. Les otages

01/08/2006 7653 visiteurs 6.0/10 (2 notes)

N ando, Mikki et Zarko effectuent des recherches écologiques au fond de l'océan Atlantique, autour de la station scientifique "Physalia", lorsque les militaires américains interviennent dans l'objectif de récupérer un container embarqué sur le Diodon, navire qui a sombré dans les mêmes eaux. L'ambiance se dégrade rapidement jusqu'à devenir invivable. Poursuivi par les troupes armées, Zarko fait exploser une partie des installations et prend en otage le commandant chargé de l'expédition. Tout sombre : la station comme les esprits.

Huis clos sub-aquatique à l'ambiance claustrophobique, comparable à son homologue kubrikienne de l'espace, Les Aquanautes joue plus sur le registre de la psychologie que sur celui de l'action. C'est sans doute ce qui en fait une série un peu à part, ni adulée ni ignorée, association d'un dessin plutôt mainstream et d'un scénario assez original. Les stéréotypes sont absents au même titre que les héros "beau gosse" sans peur et sans reproche. Tout se termine avec ce tome 5 qui a tendance à modifier radicalement l'ambiance qui caractérisait le début du récit. Une prise d'otage qui tourne mal et c'est un festival d'explosion, de tuerie et d'un peu trop de bons sentiments.

Cette fin sent le classicisme bon teint assorti d'un soupçon de hâte, comme si les auteurs étaient pressés d'en finir et de passer à autre chose. Il semble manquer un volume qui aurait assuré un rythme comparable aux quatre premiers. Les révélations fusent sans laisser aux lecteurs le temps d'intégrer la somme d'informations attendue depuis le début. Des mystères du Diodon au traumatisme de Nando, le plaisir est un rien gâché par cette profusion. L'intrigue se termine en un thriller banal avec son complot, ses sacrifices et ses rescapés. C'est dommageable car la série du trio Parnotte/Mallié/Rieu perd en subtilité et donc en intérêt. La lecture reste néanmoins agréable et l'univers développé attrayant.

Par T. Pinet
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Les aquanautes (Parnotte et Mallié)
5. Les otages

  • Currently 3.85/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.9/5 (61 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    anand Le 28/06/2010 à 11:58:10

    La première chose que l'on peut dire sur cette série c'est que ce n'est pas exceptionnel, sans etre mauvais non plus.

    Coté scénario, on trouve tous les ingrédients d'un bon huit clos, meme si cette BD ne révolutionne pas le genre. Le coté fantastique est à mon sens sous exploité, la relation entre les personnages ainsi que leur psychologie est retranscrite de façon un peu maladroite et parfois caricatural.

    Les dessins sont eux plutot bien réussis dans l'ensemble.

    Bref ce n'est pas une oeuvre majeure, mais ça se laisse lire sans problèmes!!!!


    6/10