Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les colocataires 2. Gueules de bois

10/07/2006 6800 visiteurs 5.8/10 (5 notes)

N ous avions laissé nos quatre colocataires dans la panade après une fête ayant tournée au cauchemar dans leur appartement. La propriétaire veut les expulser, Toine découvre que Julien sort avec son ex, Jean-Mi multiplie les impairs au boulot, tandis que Max n’est jamais à cours d’idées plus loufoques les unes que les autres. Heureusement, ils sont jeunes et dynamiques, les filles ne sont pas loin, et il y a toujours des solutions à tout !

Après Monsieur Jean pour les trentenaires, Les colocataires est le pendant pour les jeunes d’une vingtaine d’années, à mi-chemin entre études et début de vie professionnelle. Dans ce genre de « tranches de vie », la réussite ne tient pas à une intrigue sophistiquée ou surprenante, ni même à un rythme soutenu, mais plutôt à la crédibilité des caractères, l’ambiance, l’enthousiasme qui s’en dégage. En ce sens, la série est une réussite. Certes, le degré d’émotion d’un film tel que L’auberge espagnole n’est pas atteint tant il donnait envie de tout plaquer pour reprendre ses études, mais les auteurs parviennent à instaurer une réelle communion avec le lecteur, qui se sent dès lors intégré dans le groupe et partage ses joies et ses peines. Les personnages ne laissent pas indifférent et c’est bon signe : chacun à son tour agace, émeut, révolte, appelle à la compassion… des sentiments simples mais efficaces, traités avec justesse.

Gueules de bois confirme la bonne impression laissée par le premier tome. Il ne faut pas y chercher une lecture bouleversante ou haletante, mais juste un excellent moyen de passer un agréable moment en bonne compagnie. Que demander de mieux pour bien commencer l’été ?

Par J-M Grimaud
Moyenne des chroniqueurs
5.8

Informations sur l'album

Les colocataires
2. Gueules de bois

  • Currently 2.50/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.5/5 (18 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.