[phpBB Debug] PHP Notice: in file /home/web/v5-bdgest/system/libraries/Cache/drivers/Cache_file.php on line 65: unlink(/home/web/v5-bdgest/application/cache/albums_fiche/): Is a directory
Julius Corentin Acquefacques 5. La 2,333ème dimension
Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Julius Corentin Acquefacques 5. La 2,333ème dimension

01/04/2004 14081 visiteurs 8.5/10 (8 notes)

R éjouissez-vous, Julius Corentin Acquefacques (JCA) « prisonnier des rêves » est de retour. Et en grande forme s’il vous plaît !

Si vous ne connaissez pas cette série, vous ne pouvez plus passer à côté. Marc-Antoine Mathieu est un des ces rares auteurs à vouloir sans cesse dépasser les limites de la bande dessinée : ses histoires ne sont pas coincées dans des cases et des planches avec des contraintes de temps et d’espace préétablies. L’auteur joue avec le support et s’en sert dans ses histoires. C’est complètement farfelu mais c’est un régal ! Fred avait déjà travaillé dans ce sens dans la série Philémon mais M-A Mathieu va encore plus loin…beaucoup plus loin. Il n’hésite pas à faire des trous ou des collages dans ses planches, à en faire sortir son héros pour le faire revenir plus tôt (!) ou plus tard, à dessiner des séquences qui peuvent se lire de plusieurs façons…

On pensait qu’il avait atteint ses limites et qu’il ne pourrait plus nous surprendre mais non : JCA, alors en plein rêve, se met à rêver une deuxième fois ! Ceci va bouleverser la réalité en créant, entre la deuxième et la troisième dimension, la 2,333ème dimension…
Pour notre plus grand plaisir, jeux de mots et de cases sont au rendez-vous. Avec maestria, l’auteur nous transporte dans son monde fascinant et c’est avec beaucoup d’enthousiasme que le lecteur accepte la gymnastique intellectuelle qu’il nous propose. Par ailleurs, alors qu’on pouvait reprocher aux tomes 2 et 4 de manquer par moment de cohésion malgré d’excellentes idées, ici tout se tient et aucun défaut ne vient entamer le plaisir de lecture.

Avoir des idées aussi farfelues, c’est une chose. Réussir à les mettre sur papier, s’en est une autre ! Savez-vous dessiner en 2,333 dimensions ? Marc-Antoine Mathieu en aura été l’inventeur et bien malin sera celui qui ira pinailler ! Là encore il fait preuve d’une imagination débordante et on se demande où il va chercher tout ça ! De plus, certaines planches ont été modélisées en 3D et c’est avec le sourire qu’on trouvera une paire de lunette à cet effet livrée avec l’album.

JCA est une série extrêmement originale que ce cinquième tome vient admirablement conclure. Si vous avez envie d’être surpris et amusé, ne cherchez pas plus loin, vous trouverez difficilement mieux.
A noter que chaque tome peut se lire indépendamment.

Par J-M Grimaud
Moyenne des chroniqueurs
8.5

Informations sur l'album

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.