Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Wild animals 1. Trafiquant de clés

22/06/2006 4426 visiteurs 5.7/10 (3 notes)

D urant la révolution culturelle, un jeune homme tente de profiter de la vie, séchant les cours pour sortir s’amuser avec ses amis… Son autre occupation favorite ? Récupérer de vieilles clés devenues inutiles, et les transformer en passe-partout. Entre autres utilisations plus ou moins licites, il s’en sert régulièrement pour visiter divers appartements d’un immeuble proche de chez lui… Et fatalement, au cours d’une de ses promenades de petit délinquant, il fait connaissance avec une jeune fille qui le fascine immédiatement.

La BD chinoise devient le nouveau terrain de jeu des éditeurs français, qui trouvent dans l'Empire du Milieu un vivier gigantesque dans lequel puiser sans réserve. Et jusqu’ici, Xiao Pan, premier sur le marché, a fait une sélection honorable, et propose des livres d’une qualité générale plus que probante. Qu’en est-il donc de ce Wild Animals ?

L’auteur, jeune mais extrêmement prolifique, est présenté en début de volume comme un prodige du petit monde de la bande dessinée chinoise. Le graphisme, dépouillé et de qualité inégale, n’est pourtant pas véritablement renversant, mais dispose d'une identité reconnaissable qui permet de passer outre les nombreux petits défauts de dessin. Les attitudes nonchalantes des personnages principaux sont souvent bien trouvées, à défaut d’être techniquement irréprochables.

L’histoire, quant à elle, est inspirée d’un roman qui fut adapté en film ("Les jours éblouissants"), et bénéficie donc d’une trame préexistante. La construction est malgré tout relativement désordonnée, sans véritable suivi ou chronologie. On ne s’attache jamais vraiment aux personnages, dont les motivations ou les envies restent à la fois naïves et obscures. Et pour couronner le tout, cette chronique au quotidien d’un groupe de jeunes s’appuie sur une connaissance « a priori » du lecteur, concernant la période dans laquelle s'inscrivent leurs historiettes : les nombreuses subtilités de cette œuvre la destinent clairement à un public initié.

Un premier volume en demi-teinte, donc, graphiquement bancal et à la narration toute en zigzag… La suite et fin, dans le second tome, permettra au lecteur de se faire un avis plus tranchant.

Par G. Colié
Moyenne des chroniqueurs
5.7

Informations sur l'album

Wild animals
1. Trafiquant de clés

  • Currently 2.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.0/5 (6 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 02/09/2021 à 14:37:17

    Je me suis également ennuyé à la lecture de cette série qui promettait de faire toute la lumière sur les années correspondant à la révolution culturelle en Chine. Nous avons droit en réalité à l'histoire d'une bande de gamins débiles et violents qui fait très clichés.

    C'est plutôt bien dessinée mais cela n'apporte pas grand chose au niveau du scénario plutôt bancal dans une société pourtant en pleine reconstruction. Une narration compliquée à souhait ne sera pas là pour faciliter les choses au niveau du plaisir de la lecture. Bref, je ne fais pas partie du public visé.