Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les ados 1. Laura et Ludo

15/06/2006 9557 visiteurs 5.5/10 (2 notes)

A près s'être allègrement moquée des jeunes dessinateurs (Comment faire de la bédé sans passer pour un pied nickelé), des conjoints infidèles (Le démon de midi), des enfants (Les Débloks), des quinquagénaires en quarantaine (Le démon d'après-midi), après avoir décliné partout le « gros nez » à en décomplexer un Cyrano, Florence Cestac s'attaque à une nouvelle cible : les ados.

Voici donc Laura et Ludo, deux adolescents enjoués et plutôt bien dans leur peau (malgré l'acné). Prépubliée dans Le Monde des Ados, cette série de gags en une planche se concentre sur les petites aspérités d'une adolescence globalement heureuse, plutôt que d'insister sur le mal-être ou les conflits qui peuvent parfois aussi accompagner cette période. Pas question ici d'être condescendant en parlant d'âge ingrat, ni de jouer le jeu d'une prétendue guerre des générations. La rébellion n'est pas non plus à l'ordre du jour. L'idée serait plutôt de promouvoir l'écoute et la compréhension réciproque. Cela ne fonctionne pas toujours, surtout pas quand Ludo se pique de "déringardiser" ses parents en interrompant Mozart sur la Hi-Fi familiale pour une séance de rattrapage musical avec du rap à donf'. En revanche, convertir 'Pa aux mangas*, c'est facile.

Très à l'aise dans les histoires en deux planches, Florence Cestac l'est moins quand il s'agit de mener un gag en une seule page. On pourra en trouver la confirmation en relisant l'histoire composée pour le collectif "Rire contre le racisme". En deux planches, c'était formidable ; repris et condensé ici en une page unique, le gag devient plus anodin. D'une façon générale, l'auteur manifeste plus de tendresse que de dérision pour ses personnages. On n'éclate pas forcément de rire, mais il y a une énergie assez positive qui se dégage de ce livre.


- - -
* Le choix manga de Ludo et Laura : Dragon Ball, Astro Boy, Akira. Plus pointus, Pandemonium et... "Happy World", série dessinée par un certain Kenjirou Takeshita. Détail amusant, ce titre est encore inédit (et pas encore traduit) en France à ce jour. On se demande bien où Cestac est allée le pêcher !

Par J. Briot
Moyenne des chroniqueurs
5.5

Informations sur l'album

Les ados
1. Laura et Ludo

  • Currently 2.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.0/5 (14 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    philippe_grenier Le 05/07/2006 à 00:36:02

    Imaginez une famille dont les parents sont d'anciens hippies et où leurs adolescents sont autant branchés à leur époque qu'ils l'étaient au moment du Flower Power! Les jeunes s'expriment en verlan comme si c'était toujours l'occupation, écoutent de la musique à tue-tête toute la journée, vivent de nuit devant la télévision et dorment de jour (en classe préférablement!), et vident le réfrigérateur entre le retour de l'école et l'heure du souper... Voilà comment Florence Cestac, double récipiendaire du prix Alph-Art ainsi que du Grand Prix de la ville d'Angoulême pour l'ensemble de son oeuvre en 2000, dépeint cette famille à travers des gags de une planche des ADOrables Laura et Ludo!

    Pré-publiées dans l'hebdomadaire Le Monde des ados et pour la première fois regroupés en cet album grand format, ces gags passent en revue les affres de l'adolescence. S'adressant aux parents autant qu'aux adolescents, ce tome de 56 pages fera marrer ceux qui s'y reconnaissent et soulagera les autres qui réaliseront qu'ils ne sont pas les seuls à vivre l'aventure de l'éducation de jeunes en croissance!

    En bref, ce recueil de gags est agréable à lire, toutefois il aurait gagné à être publié au format régulier afin d'être plus accessible au budget restreint des ados.